Retour

Château-Richer : le directeur général réclame 224 000 $

Le directeur général de la Ville de Château-Richer, François Renaud, réclame 224 000 $ à la municipalité en salaire perdu, intérêts et frais d'avocat.

Un texte de Jean-François Nadeau

François Renaud témoignait mercredi matin devant le Tribunal administratif du travail.

Le directeur général a été congédié en février 2014. La Ville alléguait que François Renaud ne répondait plus aux exigences et qu'il s'opposait aux décisions.

François Renaud a contesté son congédiement. Le Tribunal lui a donné
raison et ordonné qu'il soit réembauché. Il a été réengagé au salaire de 2012.

La Ville se défend

La Ville de Château-Richer estime que François Renaud n'a pas eu de perte de salaire, qu'il a été réembauché au bon taux horaire.

La Ville soutient aussi que le directeur général n'a pas fait suffisamment de démarches pour se trouver un autre emploi. Elle refuse donc de reconnaître une perte salariale pendant sa période de congédiement.

François Renaud a été réembauché en avril dernier. Il a travaillé six jours avant de partir en congé de maladie. Il dit être encore victime de harcèlement de la part du maire et d'un conseiller.

François Renaud a déposé deux plaintes à ce sujet à la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail.

Plus d'articles

Commentaires