Retour

Chaude lutte à prévoir dans Cap-aux-Diamants

Le dernier droit de la campagne électorale municipale laisse présager une lutte serrée dans le district de Cap-aux-Diamants, où la candidature de l'avocat François Marchand pourrait brouiller les cartes et sceller l'avenir politique de la chef de Démocratie Québec, Anne Guérette.

Le district de Cap-aux-Diamants recoupe les secteurs du Vieux-Québec, du Cap-Blanc et de la colline Parlementaire. Anne Guérette a choisi d’y présenter son colistier, Jean Rousseau.

Si elle perd la course à la mairie, la politicienne aura absolument besoin d’une victoire de ce dernier pour conserver son siège au conseil municipal.

Le système de colistier permet en effet au chef d’un parti de poser sa candidature au poste de maire et au poste de conseiller.

S’il échoue à se faire élire à la mairie, le chef peut récupérer le siège de son colistier au conseil municipal, à condition, cependant, que ce dernier ait obtenu le plus grand nombre de votes dans le district où il se présente.

Réélection incertaine

Anne Guérette a été élue au poste de conseillère dans le district de Cap-aux-Diamants lors des trois dernières élections municipales.

La candidature de son ancien adversaire dans la course à la direction de Démocratie Québec, François Marchand, pourrait toutefois menacer sa réélection. L’avocat ne donne pas cher du sort de son ancien parti lors du scrutin de dimanche.

« Je ne le dis pas par méchanceté, je ne veux pas les dénigrer, mais la campagne de Mme Guérette n’a pas levé. Elle ne lève pas et ça va se traduire dans les résultats », prédit le candidat indépendant.

Division du vote

La division du vote entre M. Marchand et Jean Rousseau dans le district de Cap-aux-Diamants pourrait profiter à la candidate d’Équipe Labeaume, Maud Rusk.

Le colistier d’Anne Guérette n’est toutefois pas de cet avis. Il est persuadé que les électeurs voient clair dans le jeu de François Marchand et ne le laisseront pas diviser le vote en faveur du parti du maire sortant.

« Il en est à sa dixième élection. Il a été élu une fois, rappelle Jean Rousseau. Il est arrivé de nulle part. Où va-t-il? »

Avec les informations d’Olivier Lemieux

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine