Retour

Cimetière musulman : accueil favorable à Saint-Apollinaire

La nouvelle de la création d'un cimetière musulman à Saint-Apollinaire sur la rive sud du fleuve, à une trentaine de kilomètres de Québec, est accueillie favorablement par la petite municipalité de 6000 habitants.

Le maire Bernard Ouellet s'est dit surpris d’apprendre qu’un terrain dans sa municipalité était convoité pour l’installation du deuxième cimetière musulman au Québec, mais l'administration municipale n'entend pas s’y opposer.

« C’est la première fois qu’on va faire ça, émettre un permis dans ce genre-là. On va vérifier les endroits où c’est possible, mais ces gens [la communauté musulmane] ont sûrement vérifié ça et si tout est conforme, ça va être parfait pour eux », affirme le maire Ouellet.

Les membres de la communauté musulmane de la région de Québec ont entériné dimanche l’achat d’un terrain à Saint-Apollinaire pour y aménager un cimetière.

Le terrain choisi s'étend sur 18 000 mètres carrés dans un secteur boisé derrière les installations de l'entreprise funéraire Harmonia, située au 320 rue Laurier. Un espace voisin, de même superficie, est également disponible pour un agrandissement futur.

Autorisations à venir

La transaction pour l’acquisition du terrain d’une valeur de 215 000 $ survient après des pourparlers entamés en décembre entre la communauté musulmane et l'entreprise Harmonia. L’entente stipule que l’entreprise Harmonia assurera la gestion du site pour les 10 prochaines années.

Sylvain Roy, propriétaire de l’entreprise Harmonia, mentionne que le projet doit d’abord obtenir un permis pour l’inhumation des corps. Une autorisation devra aussi être obtenue auprès du ministère de l’Environnement, qui s'assure notamment que le projet répond au principe de protection de la nappe phréatique.

« On devra faire vérifier notre terrain par des mesures de profondeur des sols, type de sol, donc il y a des étapes à franchir avant de savoir vraiment si on peut faire l’usage qu’on anticipe ici », dit M.Roy.

L’établissement d’un cimetière à cet endroit loin du centre-ville, entre une zone industrielle et une zone agricole, ne nécessitera toutefois pas de changement de zonage.

La compagnie Harmonia mettra à la disposition de la communauté des installations pour les rituels funéraires.

Le cimetière pourrait voir le jour d’ici un an et pourrait accueillir 1500 sépultures.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine