Retour

Combattre la détresse psychologique liée au cancer

En plus des douleurs associées à la maladie, les personnes atteintes de cancer souffrent souvent de détresse psychologique. Heureusement, de nouvelles approches développées en psychologie et en psychiatrie aident les patients à mieux traverser l'épreuve de la maladie. L'accès à ces traitements demeure toutefois inégal d'une région à l'autre.

Un texte de Louis Gagné avec les informations recueillies par Nicole Germain

Le psychiatre spécialisé en psycho-oncologie Pierre Gagnon raconte qu’environ un patient sur deux atteint de cancer a recours à l’aide d’un professionnel pour traiter des problèmes psychologiques. Il explique que la gravité de la détresse que vivent ces personnes varie en fonction du type de cancer et de son stade d’avancement.

« C’est sûr que pour un cancer avancé, métastatique, incurable, le niveau de détresse est l’un des plus élevés qu’on puisse avoir dans une vie, alors que pour un cancer qui est guérissable, de stade précoce [...] le niveau de stress peut être beaucoup plus faible. C’est très variable », soutient le médecin du CIUSSS de la Capitale-Nationale.

On est dans le même niveau de détresse extrême, par exemple, que celle associée au deuil d’un enfant.

Pierre Gagnon, psychiatre spécialisé en psycho-oncologie

Nouvelles approches

Pierre Gagnon affirme qu’on arrive de mieux en mieux à soulager la détresse vécue par les personnes atteintes de cancer grâce, notamment, à de nouveaux médicaments qui sont mieux adaptés d’un point de vue psychiatrique et au développement d’approches psychologiques qui tiennent compte de la dimension existentielle.

« J’ai un projet de recherche présentement pour aider les gens à trouver un sens à travers l’épreuve, à travers la souffrance, à travers les deuils », cite-t-il en exemple.

Une aide qui soulage

La conjointe de Michel Jean est décédée l’an dernier des suites d’une récidive du cancer du sein. Il raconte que les services psychologiques dont elle a bénéficié lui ont apporté énormément de soulagement.

« C’est très important parce que même si c’était ma conjointe, c’est une souffrance que je n’étais pas capable de soulager. Donc, le psychiatre-oncologue a les mots pour que les gens se sentent à l’aise, que les gens décantent un peu et prennent leur maladie, l’évolution de la maladie d’une autre façon », confie-t-il.

Accès inégal

Si les nombreuses recherches qui s’effectuent en psycho-oncologie au Québec et ailleurs dans le monde permettent de mettre au point de nouvelles approches, le défi est de les rendre accessibles à tout le monde, insiste Pierre Gagnon.

« Les gens qui sont autour de Québec peuvent avoir accès à des thérapeutes formés, mais ce n’est pas le cas des gens qui retournent en région, à Sept-Îles ou en Gaspésie, alors, c'est de développer des façons d'administrer ces interventions-là qui vont être accessibles à tous. L’avenir est là », croit le psychiatre.

Interventions à distance

Pierre Gagnon et son équipe de chercheurs ont d'ailleurs testé une intervention psychothérapeutique par téléphone dont les résultats ont été concluants.

« On avait fait une étude pilote où on comparait l’intervention par téléphone versus l’intervention face à face et le téléphone était aussi efficace dans une étude pilote, de façon surprenante, », raconte le chercheur.

Les gens disaient : “On n’a pas de contact humain, etc.”, mais de façon surprenante, il y a aussi l’aspect que la personne peut se livrer plus facilement, sans voir la réaction non verbale du thérapeute devant lui. Alors, on espère que ça va être très efficace et très accessible.

Pierre Gagnon, psychiatre spécialisé en psycho-oncologie

Le médecin envisage de mettre à l’essai d’autres modalités d’application en utilisant le web et des logiciels d’appel en ligne tels que Skype.

« La population qui est atteinte de cancer est souvent plus âgée, et ce n’est pas tout le monde qui a accès encore à un ordinateur fonctionnel en région. C’est pour ça qu’on a d’abord testé le téléphone », explique-t-il.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine