Retour

Concours Hockeyville : Saint-Isidore dans l'attente du résultat

Saint-Isidore a mis tout en oeuvre pour remporter la grande finale du concours Hockeyville, ce qui permettrait à la petite municipalité beauceronne de 3000 habitants d'accueillir un match préparatoire de la Ligue nationale de hockey (LNH).

« C'est la cerise sur le sundae, comme on dit. C'est notre coupe Stanley à nous autres à Saint-Isidore cette année », se réjouit le maire.

Réal Turgeon admet que le concours fait rêver toute la municipalité. Il pense déjà au soir du match advenant une victoire de Saint-Isidore.

« Notre aréna est quand même restreint quant au nombre de spectateurs, mais on est capable de faire bien des choses, assure le maire. On a un pavillon d'exposition agricole à côté. On a toutes sortes d'idées pour faire de ça un événement dont les gens vont se souvenir longtemps. »

Le vote en ligne a pris fin lundi à minuit. Le nom de la municipalité gagnante sera dévoilé le 2 avril à l'émission Hockey Night in Canada.

En qualité de finaliste, la municipalité a déjà mis la main sur un prix de 100 000 $ pour rénover son aréna.

Un concours rassembleur

Le maire de Saint-Isidore a discuté avec le maire de l'autre ville finaliste, Lumby, en Colombie-Britannique. « C'est la même chose chez eux. C'est la frénésie. Tout le monde est excité », relate Réal Turgeon.

Les deux maires apprécient surtout l'effet d'entraînement que ce concours a provoqué dans leurs municipalités.

« C'est un concours qui est très rassembleur. Tout le monde s'y met. C'est plaisant. Le maire de Lumby me disait que chez eux c'était la même chose, que c'était rassembleur et qu'il vivait un moment intense », ajoute le Beauceron.

Réal Turgeon a d'ailleurs fait un pari amical avec son homologue de Lumby, Kevin Acton. Le maire de la municipalité qui perdra le concours devra faire parvenir une caisse de 24 bières au gagnant.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine