Retour

« Corno était la Céline Dion de la peinture », dit son distributeur à Québec

Le distributeur dans l'est du Québec des œuvres de l'artiste peintre Joanne Corneau, alias Corno, et propriétaire de la Galerie Perreault à Québec témoigne de la grandeur de l'artiste québécoise morte d'un cancer à l'âge de 64 ans.

Rock-André Perreault expose plusieurs œuvres de Corno dans sa galerie de la rue Saint-Paul. Il souligne que l’artiste, qu’il avait rencontrée à Montréal, a connu beaucoup de succès à l'international, notamment à Londres, Paris, Venise, Hong Kong et Dubaï. Elle vivait à New York depuis plus de 20 ans.

« Je me plais à dire que c'est la Céline Dion de la peinture. Elle est plus reconnue à l'étranger qu'elle l'est ici au Québec », souligne-t-il.

Rock-André Perreault a toujours admiré les oeuvres de Corno, mais aussi sa fougue et son audace. « Tout ce qu'elle cherchait à reproduire, c'est la beauté, la beauté des êtres humains, des femmes, des hommes, le corps parfait, le visage parfait », décrit-il.

Rock-André Perreault est devenu son distributeur dans l'est du Québec il y a 3 ans et demi. Sept de ses oeuvres sont exposées en permanence dans sa galerie.

L'exposition complète, il y a deux ans, a été un moment très fort en émotion se rappelle-t-il.

« Ça faisait 22 ans qu'elle n'était pas venue à Québec. Les gens s'approchaient d'elle, la serraient dans leurs bras. […] Elle me disait toujours qu'elle se sentait "groundée" à Québec, ça lui faisait un bien énorme ».

Depuis l'âge de 40 ans, Joanne Corneau vivait et produisait à New York ces gros formats qui sont devenus sa signature.

L'artiste québécoise est morte d'un cancer de la gorge au Mexique, mercredi.

D'après les informations d'Alexandra Duval

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine