Retour

Côte-de-Beaupré : une ancienne auberge ravagée par les flammes

Une ancienne auberge de L'Ange-Gardien, sur la Côte-de-Beaupré, a été complètement détruite par les flammes tôt samedi matin.

Le bâtiment, situé au 6810, boulevard Sainte-Anne, est une perte totale. Heureusement, personne ne se trouvait à l'intérieur au moment où les flammes ont éclaté, peu avant 5 h. L'ancienne auberge est inoccupée depuis plusieurs années.

C'est Sandra Tardif, une automobiliste qui circulait tôt sur le boulevard Sainte-Anne, qui a alerté les services d'urgence après avoir aperçu des flammes sortir du bâtiment.

« En s'en venant, j'ai vu qu'il y avait une petite flamme qui avait commencé. Je trouvais ça bizarre puis en arrêtant, la flamme a progressé en un rien de temps. Ça n'a pas été long », raconte-t-elle.

Les pompiers de Boischatel et de L'Ange-Gardien n'ont mis que quelques minutes pour intervenir, mais le brasier a été très violent, explique Eddie Vézina, directeur adjoint au Service de sécurité incendie de Boischatel/L'Ange-Gardien.

« À notre arrivée, le feu était éclaté dans le secteur ouest du bâtiment. Donc, ça s'est vite propagé dans l'entretoît. On a fait une première tentative pour faire une attaque à l'intérieur, mais [...] on a dû se rétracter pour travailler en mode défensif pour protéger nos pompiers », dit-il.

Les pompiers ont mis environ deux heures pour maîtriser le brasier.

Une enquête est en cours pour déterminer la cause de l'incendie.

L'auberge ne servait plus depuis quelques années. La famille qui en est propriétaire l'utilise comme maison d'été.

Une fête d'enfants réunissant une cinquantaine d'invités devait d'ailleurs avoir lieu aujourd'hui.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ils en repêchent par milliers chaque année à Amsterdam





Rabais de la semaine