Le metteur en scène Robert Lepage a dévoilé mardi les premières maquettes du futur Théâtre Diamant à la place D'Youville, dont l'inauguration est prévue pour le printemps 2019.

Le créateur a expliqué en détail lors d’un point de presse le concept architectural et les sources d’inspiration derrière la construction du lieu qu’occupera principalement sa compagnie Ex Machina.

D’allure moderne, le Théâtre mettra en valeur le bois et le béton. Les éléments d’époque seront conservés pour marier traditionnel et contemporain. La façade de pierre de l’ancien YMCA, les fenêtres, lucarnes et le toit mansardé seront restaurés.

Sur le côté ouest du Diamant, une grande fresque en bas-relief évoquera une annexe sportive qui avait déjà occupé les lieux, explique Robert Lepage. « Rien de ça n’est peint, imprimé. C’est une image fantôme en bas-relief, et parfois, elle va disparaître et parfois, les traits vont grossir et on va pouvoir voir les différents états du dessin, dépendant où le soleil est placé à différentes heures de la journée. »

À l’intérieur, hall principal, restaurant, foyer avec son atrium, salle de diffusion, loges, bureaux et salle de création seront aménagés. L’entrée principale sur la rue Saint-Jean mettra en valeur des éléments de style Art déco utilisés par l’ancien Cinéma de Paris pour faire son affichage.

Le hall d’entrée qui accueillera la billetterie s’ouvrira sur un escalier monumental menant les spectateurs vers le foyer principal et les salles de diffusion. Le foyer exposera les arcades de bois de l’ancien YMCA. Un bar aménagé dans le foyer sera au service des spectateurs de même que de toutes sortes d’événements, lancement et cocktails.

La salle de spectacles pluridisciplinaire de 625 places permettra d’accueillir différentes formes scénographiques, des événements à grand déploiement dans un contexte intimiste, souligne Robert Lepage. Les gradins pourront être reconfigurés selon les besoins et la salle sera dotée d’une fosse d’orchestre. « Elle va pouvoir accommoder un orchestre standard. On va pouvoir présenter de petites formes d’opéra, du théâtre musical, et peut-être même des spectacles multimédias coproduits avec des compagnies de musique contemporaine », dit Robert Lepage.

Le projet de Théâtre Le Diamant est un projet de 54 millions de dollars, dont 30 millions de dollars proviennent du gouvernement du Québec, 10 millions du fédéral et 7 millions de la Ville de Québec.

Plus d'articles

Commentaires