Retour

Coupable d'avoir forcé une ado à se prostituer

Un tatoueur de Québec reconnaît avoir forcé une adolescente en fugue à se prostituer, en plus de l'agresser sexuellement.

Ken Boucher a plaidé coupable à une accusation de traite de personne après avoir forcé la jeune femme, âgée de 15 ans, à avoir des relations sexuelles avec des clients.

Il est condamné à 5 ans de prison, la peine minimale prévue au Code criminel.

Les événements sont survenus en 2013, alors que la victime séjournait au centre l'Escale, principale ressource pour adolescentes à Québec. Boucher a pris contact avec la jeune fille par internet.

La fugueuse était amoureuse de l'homme aujourd'hui âgé de 26 ans, et il en a profité pour l'exploiter sexuellement.

Les clients recrutés par Ken Boucher se rendaient à la résidence de son père pour profiter de l'adolescente.

« Il est hautement répréhensible de gagner sa vie en utilisant le corps d'une femme », a fait valoir la juge Marie-Claude Gilbert. « Surtout dans le cas d'une mineure », a-t-elle pris soin d'ajouter.

Avec la détention préventive, Boucher a encore 3 ans à purger à sa sentence.

Deuxième victime

La sentence imposée par la Cour tient aussi compte d'un second plaidoyer de culpabilité de l'accusé dans une affaire similaire. Ken Boucher était en attente de procès pour avoir forcé une femme de 22 ans à se prostituer en 2014, dans la région de Beaupré.

L'homme originaire de Saint-Tite-des-Caps a des antécédents judiciaires en matière de voies de fait, menaces de mort et vol qualifié.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité