Retour

Coupable d'avoir tenu des propos haineux envers les musulmans

Un jeune homme de Québec reconnaît avoir tenu des propos racistes et xénophobes sur Facebook dans la foulée de l'attentat au Centre culturel islamique.

Un texte de Yannick Bergeron

Samuel Huot, 21 ans, plaide coupable à l'accusation d'avoir fomenté publiquement la haine envers un groupe identifiable.

Le résident de Charlesbourg a été arrêté quelques jours après la fusillade qui a fait six morts dans la communauté musulmane.

Son avocat entend demander une absolution conditionnelle pour Huot qui a été détenu pendant huit jours en février.

Selon son procureur, Huot a tenu des propos disgracieux dans le contexte d'une séparation et d'une dépression.

Il était aussi sous l'effet de l'alcool lorsqu'il a écrit sur Facebook « des propos qu'il regrette amèrement aujourd'hui », a fait valoir son avocat, Me Jean-Roch Parent.

Huot reviendra devant le tribunal au mois de janvier pour la détermination de sa peine.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine