Retour

Coupable de trafic de fentanyl au pénitencier de Donnacona

Un détenu de Donnacona a reconnu avoir tenté de faire entrer du fentanyl au centre de détention. Richard Panin a plaidé coupable, mardi avant-midi, au palais de justice de Québec.

Un texte de Yannick Bergeron

Le détenu a attiré l'attention de la direction lors d'un appel téléphonique dans lequel il a demandé à un complice d'envoyer une carte de voeux en insistant pour qu'elle soit spéciale. Lors de réception de la carte à l'été 2016, elle a fait l'objet d'une inspection. Quatre timbres de fentanyl étaient dissimulés dans l'envoi.

Quelques mois plus tard, de retour de transfert d'un autre établissement carcéral, il a tenté à nouveau sa chance. Cette fois, les agents correctionnels de Donnacona ont retrouvé de la drogue dissimulée dans ses sous-vêtements lors d'une fouille.

Panin avait en sa possession 2.7 grammes d'un mélange d'héroïne et de fentanyl synthétique en poudre et 11 grammes de haschich en petits morceaux. La drogue était cachée dans la doublure de son caleçon.

Richard Panin qui purge une peine de six ans pour une violente invasion de domicile reviendra en cour en décembre pour la détermination de sa peine.

Le trafic de drogue en milieu carcéral entraîne des peines plus importantes; une peine minimale de 2 ans étant prévue dans son cas.

L'avocat de la poursuite, Me Éric Beauséjour, a fait savoir qu'il entendait demander une peine plus sévère que le minimum prévu à la Loi.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine