Retour

Coupe du monde de hockey : les taxis boudent le Centre Vidéotron

Les spectateurs qui espéraient rentrer à la maison en taxi après le match préparatoire de la Coupe du monde au Centre Vidéotron ont dû faire preuve de patience. Bien peu de chauffeurs étaient au rendez-vous à la sortie de l'amphithéâtre jeudi soir.

Visiblement, une majorité de chauffeurs de taxi avait choisi de boycotter le Centre Vidéotron dans la foulée de l'entente de principe négociée entre le gouvernement du Québec et Uber.

Trente minutes après la fin du match, à peine une vingtaine de voitures de taxis s'étaient pointées dans la zone d'attente aménagée devant l'amphithéâtre.

Un petit nombre de spectateurs ont choisi d'attendre un taxi, malgré le mauvais temps. Au total, quelques dizaines de personnes ont ainsi fait la queue de longues minutes.

Selon un résident de Québec rencontré dans la file d'attente, la situation était prévisible après les manifestations tenues par les chauffeurs en journée. Il comprend la colère de l'industrie du taxi dans ce dossier.

Le porte-parole de Québecor Sports et Divertissements, David Messier, juge la situation inacceptable.

« On fait vivre une belle expérience aux gens et on aimerait que ça se complète aussi à la sortie de l'amphithéâtre », dit-il.

Un rapport de la soirée sera transmis à la Ville de Québec.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine