Retour

CPE : Manifestation à Québec pour une nouvelle convention collective 

Quelque 300 éducatrices en garderie ont manifesté à Québec, samedi, pour augmenter la pression sur le gouvernement dans le cadre de la négociation de leur convention collective, échue depuis 2 ans.

La présidente du Syndicat des intervenantes en petite enfance de Québec (SIPEQ-CSQ), Nathalie Fillion, réclame une amélioration des services aux enfants en difficulté.

« C’est une demande qu’on avait à la négociation précédente et qu’on a toujours. Il y a eu beaucoup de coupures et on a écopé. On a besoin d’un réinvestissement et d'une amélioration des conditions de travail », a-t-elle déclaré.

Les éducatrices réclament aussi la mise en place du retour progressif au travail après une invalidité, des hausses salariales et une meilleure contribution au régime d'assurance-collective.

La manifestation s’est mise en branle au Parc de l'Amérique-Française. Les éducatrices ont marché à travers le Vieux-Québec en faisant un arrêt devant l’Édifice Marie-Guyart.

D’autres rassemblements ses sont également tenus à Montréal, Sherbrooke et Rouyn-Noranda.

Plus d'articles

Commentaires