Retour

Crimes haineux : une escouade spécialisée réclamée, Labeaume peu intéressé

Des voix s'élèvent pour réclamer la création d'une escouade spécialisée dans les crimes haineux au Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), après les actes qui ont visé la communauté musulmane. Le maire Labeaume se montre toutefois peu ouvert à cette idée.

C'est une équipe formée de plusieurs enquêteurs du module des crimes majeurs qui traite actuellement ces dossiers au SPVQ. Or, le temps est venu de passer à une autre étape, croit Mohamed Yangui, ancien président du Centre culturel islamique de Québec, en poste lors de l'attentat de janvier 2017.

« ll faut que les policiers soient formés pour ça. Prendre l’incident, l’acte, comme acte haineux, ce n’est pas la même chose que le prendre comme acte criminel. Il y a beaucoup de choses à prendre en considération, surtout au plan de la collecte de l’information », fait-il valoir.

M. Yangui ne doute pas que la police de Québec fait bien son travail, mais il croit qu’une telle escouade « serait un plus pour la communauté et pour la police ».

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, n'est pas contre l'idée d'une telle escouade dans la capitale. Il faut toutefois prendre le temps de bien analyser la situation, selon lui.

« On a besoin des avis de ceux dont c'est le travail de nous dire: “Écoutez, on a besoin d'ajouter ceci ou cela”. […] Il faut que ce soit le milieu de Québec concerné, les personnes de diverses origines, de diverses confessions, les forces policières, les groupes communautaires qui disent ensemble : “Bien oui ou non, ça nous aiderait à Québec d'avoir ce dispositif-là.” Il faut surtout se concerter pour y penser comme il faut », a-t-il déclaré.

Labeaume défend le SPVQ

Le maire de Québec, Régis Labeaume, s'est pour sa part porté à la défense du SPVQ dans ce dossier. Il se montre très satisfait des efforts déployés pour trouver les coupables.

« La police prend ça extrêmement au sérieux. Vous seriez surpris de tout ce qui est déployé, parce que je peux vous dire que l'objectif de la police de Québec, puis de tout le monde, c'est de mettre la main au collet de ceux ou celles ou celui qui a perpétré ce crime haineux », a-t-il déploré.

Il ne pense pas qu'une escouade spécialisée serait en meilleure position pour élucider ce mystère. De plus, la police de Québec possède déjà toute l'expertise nécessaire pour traiter les crimes haineux, estime le maire.

« Dites-vous bien que la police de Québec est en relation avec la GRC, est en relation avec la SQ. Et la police de Québec, comme ces corps policiers-là, est en relation avec d’autres corps policiers dans le monde qui ont vécu ça. C’est peut-être ce que vous ne savez pas. Et ils ont déjà appris là-dessus. Ça fait des années qu’ils s’informent sur la situation, alors il ne faut pas croire qu’ils n’ont pas l’habileté pour le faire. »

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) compte une escouade spécialisée dans les crimes haineux depuis 2016.

« Le plus grand problème en matière de crime haineux, c’est qu’ils ne sont pas nécessairement signalés », indique pour sa part Marc Parent, ex-chef du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Entre 15 et 20 % des incidents font l'objet de plaintes officielles », ajoute-t-il, en parlant d'une responsabilité partagée entre les corps policiers et la communauté.

Inquiétude grandissante dans la communauté

« Nous, comme musulmans, aujourd’hui, vraiment, au fond de nous, on a peur, on est terrifiés. Je l’ai dit l’autre fois après la comparution de Bissonnette [accusé de l’attentat à la grande mosquée], et je le dis aujourd’hui après l’incident sur la voiture de M. Labidi », témoigne Mohamed Yangui.

M. Yangui souligne que les événements récents qui s’ajoutent à une liste d’actes haineux commis depuis 2016 créent de plus en plus d’insécurité. « Le Québec ne mérite pas des actes pareils »

Il souhaite que musulmans et non-musulmans réitèrent leur solidarité et se retrouvent ensemble lors de la traditionnelle fête islamique Aïd el-Kebir, à Lévis, à laquelle la population est conviée vendredi.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine