La Ville de Québec prend les grands moyens pour embellir la Marina Saint-Roch, située aux abords de la rivière Saint-Charles. L'espace de baignade, qui ouvrira au public le 24 juin, s'apprête à subir une cure de jouvence.

Bâtie dans les années 70, la Marina Saint-Roch détonne en comparaison aux récents aménagements aux abords de la Rivière Saint-Charles. C’est le constat de Maxime Bragoli, co-fondateur de l’organisme La Pépinière, qui a été mandaté par la Ville pour réaliser le projet.

« Ça fait trente ans que le site a été oublié, mais ça reste la piscine la plus occupée de Québec. Il y a un potentiel. On dirait que le béton ne plaît plus. L'espace a été un peu oublié », souligne-t-il.

Le nouvel espace, qui sera animé de jour comme de soir, comprendra entre autres une zone de détente et un espace pique-nique. Le visage de l’espace estival sera métamorphosé puisque de nombreux espaces verts seront ajoutés, souligne Maude Painchaud-Major, agente de mobilisation de l’organisme La Pépinière, qui s'est démarqué avec l'aménagement de jardins près du Stade Olympique et le Village au Pied du courant.

« Ça va être nécessaire de verdir énormément. C'est un site très bétonné, c’est un îlot de chaleur, on va avoir un gros budget de bacs de plantation. On va mettre beaucoup de verdure », dit-elle.

Consultation publique

Une consultation publique rassemblant des citoyens et des organismes communautaires du secteur a eu lieu vendredi. Déjà, l’idée semblait séduire la vingtaine de citoyens rassemblés pour l’occasion.

« C'est certain que l'embellissement c'est bénéfique pour les familles qui viennent à la piscine », a souligné une citoyenne.

L’organisme La Pépinière a été mandaté pour une période d’un an pour la mise en œuvre du projet. D’autres organismes pourraient ensuite prendre la relève par la suite.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine