Devant le Château Frontenac trône pour quatre mois une immense statue de bronze de 5 mètres créée par Salvador Dali : sa version géante d'Alice au pays des merveilles. La statue est à ce point populaire auprès des touristes que celle de Champlain semble presque oubliée.

Il s'agit de la pièce maîtresse d'une exposition qui célèbre le 25e anniversaire de la Galerie Château Frontenac, un événement qui met aussi en vedette Picasso et Jean-Paul Riopelle.

« C'est de voir ces trois grands peintres réunis ensemble dans une même exposition, c'est une chance », lance fièrement Sylvain Fortier, le directeur artistique de la Galerie Château Frontenac.

Depuis un an, le galeriste accueille quelques œuvres de Salvador Dali. Or, à partir du 1er juillet, il offre aux passants l'occasion de voir l'une des œuvres monumentales les plus célèbres de l'artiste, et ce, gratuitement sur la terrasse Dufferin. « C'est une première au Canada d'avoir une œuvre si importante de Dali en bronze », explique-t-il.

Dans la galerie, les visiteurs pourront voir jusqu'au 30 octobre une soixantaine d'œuvres de Dali, de Picasso et de Riopelle. L'exposition intérieure est toutefois payante pour les adultes, mais gratuite pour les enfants. Une occasion pour Sylvain Fortier d'initier les jeunes aux trois grands maîtres. 

En plus de quelques « montres molles » de Dali, les passants pourront aussi admirer un trio de bronzes de Jean-Paul Riopelle.

Les créations sont toutes en vente. Si certaines lithographies signées se détaillent à moins de 4000 $, Alice au pays des merveilles pourrait trouver preneur pour 2,5 millions de dollars.

Plus d'articles

Commentaires