Une centaine de citoyens ont marché sous la pluie dans les rues du Vieux-Québec, dimanche, pour manifester en faveur de la sauvegarde de la clinique sans médecin SABSA.

Les manifestants disent garder espoir en leur cause, puisque le ministre de la Santé Gaétan Barrette prévoit visiter prochainement la clinique afin de rencontrer ses responsables. Le cabinet du ministre a confirmé qu'une rencontre est prévue, mais qu'aucune date n'a encore été fixée.

Malgré cette nouvelle rencontre, le ministre insiste qu'aucun financement ne sera accordé à tout système de santé parallèle.

La cofondatrice et infirmière de la clinique, Isabelle Têtu, souligne qu'il est primordial que le ministre comprenne la réalité des usagers de la clinique et des personnes vulnérables. « Le but, ce n'est pas tant de le convaincre, mais plutôt de le sensibiliser à la réalité des gens de la basse-ville », explique-t-elle.

La clinique SABSA mise toujours sur sa campagne de financement dont l'objectif est d'amasser 250 000 $ d'ici le 31 mai. Jusqu'à maintenant, 72 000 $ ont été récoltés. Les résultats de la campagne pourraient affecter l'offre de service de la coopérative qui continue de servir ses 1600 patients sur rendez-vous seulement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine