Retour

De longues files d'attente au vote par anticipation

Au quatrième jour du vote par anticipation, les électeurs qui se sont présentés en grand nombre en ce congé de l'Action de grâces sous un soleil radieux ont dû, encore une fois, attendre plusieurs minutes.

Dans les quelques bureaux de scrutin visités dans la ville de Québec, l'attente variait entre 30 et 45 minutes. Dimanche, les personnes désireuses de voter devaient patienter environ une heure.

Ces moments d'attente sont dus en grande partie au nombre de travailleurs d'élections qui est moins élevé que lors du jour de l'élection, et au nombre de citoyens qui ont décidé de voter par anticipation. Autre explication, les électeurs doivent signer à côté de leur adresse inscrite sur la liste électorale.

Élections Canada n'avait pas prévu un taux aussi élevé, selon le porte-parole Dugald Maudsley, lors d'une entrevue à CBC.

François Gélineau, titulaire de la chaire de recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires de l'Université Laval, se réjouit de cette hausse d'électeurs.

Mais il précise que cela ne signifie pas que le taux de participation global de l'élection de cette année sera plus élevé. « Je réserverais mon jugement jusqu'au 19 octobre au soir avant de conclure à un franc succès parce qu'on le sait le vote par anticipation, il y a une époque où c'était une mesure d'exception et maintenant il est ouvert à tous. »

M. Gélineau ajoute que d'une élection à l'autre, la participation au vote par anticipation augmente pour les élections fédérales et pour les élections provinciales.

Plus d'articles

Commentaires