Ce sont les oeuvres des peintres Rita Letendre et Jacques Hurtubise qui seront à l'honneur pour la prochaine année sur les nouveaux abat-jour géants de l'avenue Cartier.

L'installation des 34 abat-jour s'est amorcée lundi. Chaque lampadaire qui porte deux abat-jour expose une reproduction de chacun des deux peintres.

Il s'agit d'une façon pour le directeur général de la Société de développement commercial Montcalm, Jean-Pierre Bédard, de « créer un dialogue ». « Elles se répondent une à l'autre », explique-t-il.

Les artistes seront d'ailleurs tous deux également exposés au nouveau pavillon Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec, qui ouvre ses portes le 24 juin. Toutes les œuvres en valeur sur l'avenue Cartier font partie de la collection permanente du Musée.

Le choix des deux peintres québécois s'est fait logiquement, selon M. Bédard. Il parle d'« œuvres qui s'acclimatent bien avec le parcours que nous avions sur la rue, des œuvres [abstraites] qui facilitaient l'intégration sur les abat-jour ».

La première version des abat-jour illuminés a mis en valeur les peintures de Fernand Leduc et Alfred Pellan de janvier 2015 à avril dernier.

M. Bédard assure que même si les noms de Letendre et Hurtubise sont moins connus du grand public, il s'agit d'une occasion de découvrir de très grands artistes. « Ils sont des artistes qui ont eu une carrière internationale et une renommée internationale. »

Le lancement officiel du parcours se fera mercredi soir en compagnie du maire de Québec et de représentants du Musée national des beaux-arts.

Plus d'articles

Commentaires