Retour

Début de l'enquête sur l'accident d'hélicoptère qui a coûté la vie à « Bob » Bissonnette

Les enquêteurs du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) sont arrivés à Campbellton, au Nouveau-Brunswick, pour commencer à enquêter sur l'accident d'hélicoptère qui a coûté la vie au chanteur et ancien hockeyeur Roberto « Bob » Bissonnette, dimanche, et au pilote de l'appareil, Frédérick Décoste.

Un troisième occupant de l'appareil, Michel Laplante, coactionnaire avec Roberto Bissonnette des Capitales de Québec, de la Ligue Can-Am de baseball professionnel, a survécu à l'écrasement. Il a été blessé, mais sa vie n'est pas en danger.

Des témoins ont vu l'appareil toucher des fils avant de percuter une falaise et de tomber dans la rivière Restigouche.

Les enquêteurs du BST vont aller faire une collecte de données auprès de l'épave. L'enquêteuse du BST, Daphné Booth, a indiqué que la carcasse de l'hélicoptère sera sortie de l'eau « aussi rapidement que possible ». Selon elle, il est trop tôt pour établir des conclusions à la suite de cet accident.

Une personnalité bien connue au N.-B.

Roberto Bissonnette est bien connu dans les milieux de hockey du nord du Nouveau-Brunswick, où il a joué pour l'équipe du Titan d'Acadie-Bathurst, de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, pendant une partie de la saison 2001-2002. Il avait auparavant joué pour les Olympiques de Hull.

L'annonceur des matchs du Titan, Gilles DeGrâce, se souvient bien de lui. « C'était un gars qui était très intense dans tout ce qu'il faisait », a-t-il affirmé à l'émission Le Réveil du Nouveau-Brunswick de Radio-Canada Acadie

Il était connu pour sa robustesse et sa gentillesse. Déjà, il égayait les soirées de ses coéquipiers pendant les matchs sur la route en sortant sa guitare le soir et en poussant quelques chansons.

Pour Sylvain Couturier, directeur général du Titan d'Acadie-Bathurst, « c'est une triste nouvelle. Au nom du Titan [...] nos pensées vont à la famille de Roberto Bissonnette. C'est un jeune, au début de la trentaine, qui a touché beaucoup de gens dans la région ». 

Alain Bissonnette, ex-entraîneur des Acadiens du Grand Caraquet, au hockey senior, est un de ses anciens coéquipiers. 

« Bob, c'est un gars que tu veux dans ton équipe. [...] Quand il était sur la glace, on prenait dix livres chaque, puis on n'avait peur de rien. C'était comme un plombier de luxe, il allait dans les coins, puis il était capable de se battre et puis évidemment, il était là pour défendre ses coéquipiers », se souvient-il. 

« Il aurait donné sa chemise à n'importe qui. [...] C'était un bon vivant, il aimait la vie et il la vivait pleinement ».

Les Capitales de Québec ont pour leur part exprimé leurs condoléances sur leur page Facebook.

Des résidents se sont portés au secours du survivant

Crédit : Facebook/Zack Couturier

Des résidents de la localité de Flatland, là où l'accident s'est produit, se sont portés au secours du seul survivant, Michel Laplante. Ils l'ont soutenu jusqu'à la berge de la rivière Restigouche.

Zack Couturier, 12 ans, a filmé la scène. « Mon beau père a été les chercher pour aider. Il a été vraiment blessé. [...] Ils ont trouvé les deux autres dans l'eau. Ils nous ont dit de s'en aller pour pas qu'on voie. [...] Je "shakais" vraiment. C'est la première fois que je vois ça! »

Patti Gallie, une résidente de Flatland, a assisté à la scène, impuissante. « Je suis sortie de la maison, puis j'ai vu l'hélicoptère frapper les lignes du "powerline" puis il a plongé dans l'eau. J'ai paniqué puis j'ai appelé mon... j'ai dit : "il faut que tu t'en ailles, je crois qu'il y a des personnes là-dedans [à l'intérieur de l'hélicoptère], faut que tu fasses quelque chose'' », explique-t-elle.

Selon la GRC, l'hélicoptère est un appareil civil, un Bell 206.

La GRC et les secours se sont rendus sur les lieux. Selon le sergent d'état-major James Bates de la GRC, les corps des victimes ont été retirés de la carcasse de l'appareil ; l'épave restera dans l'eau jusqu'à ce que les enquêteurs du BST puissent l'examiner.

Réactions abondantes sur les réseaux sociaux

De nombreuses personnes et organisations ont exprimé leur tristesse et leur surprise sur les réseaux sociaux peu après la confirmation de la mort de Roberto Bissonnette, âgé de seulement 35 ans.

Plus d'articles

Commentaires