Retour

Début du vote par anticipation dans Louis-Hébert

La circonscription de Louis-Hébert franchit un pas de plus vers l'élection d'un successeur à Sam Hamad. Des centaines d'électeurs se sont prévalus de leur droit de vote par anticipation, dimanche.

Un certain nombre de citoyens se sont présentés pour indiquer leur choix dès l’ouverture des bureaux à 9 h 30. Les électeurs de Louis-Hébert sont réputés être ceux qui se rendent le plus aux urnes.

Cette circonscription a d’ailleurs eu le meilleur taux de participation lors des élections avec plus de 80 % de taux de participation en 2014. Plus de 45 000 personnes sont inscrites sur la liste électorale.

La popularité de Sam Hamad et les aléas de la campagne électorale revenaient souvent sur les lèvres des électeurs rencontrés par Radio-Canada. Les candidats libéral et caquiste, Éric Tétrault et Normand Sauvageau, ont quitté au beau milieu de la campagne en raison d’allégations de harcèlement psychologique.

Pour les remplacer, les libéraux ont nommé Ihssane El Ghernati, tandis que la CAQ s’en est remise à Geneviève Guilbault. Le candidat du Parti québécois est Normand Beauregard depuis le début de la campagne.

Le chef du PQ, Jean-François Lisée, s’est déplacé pour soutenir le candidat de son parti. M. Lisée croit véritablement aux chances de son parti de reprendre ce château fort libéral depuis 2003.

« Contrairement aux autres partis, on n’a pas changé notre candidat. Il était bon au début de la campagne et il est encore bon à la fin. Le PQ a déjà bien représenté Louis-Hébert, mais Sam Hamad était très apprécié ici. Mais il ne s’implique pas dans la campagne », prédit-il.

Tous les rebondissements dans cette campagne électorale font sourciller M. Lisée. « Ça démontre que les deux autres partis ont mal choisi leur candidat, ce qui n’est pas une belle marque de respect pour les gens de Louis-Hébert », martèle-t-il.

Les électeurs de peuvent se rendre dans les bureaux de scrutin dimanche et lundi jusqu’à 20h pour voter par anticipation.

Par la suite, les électeurs devront se rendre directement au bureau de la directrice de scrutin s'ils veulent se prononcer avant le jour du scrutin qui est le 2 octobre.

La circonscription n’est pas représentée depuis la démission de Sam Hamad en avril.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine