Retour

Décès de Guy Drouin du Village Vacances Valcartier

L'homme d'affaires bien connu Guy Drouin est décédé des suites d'un cancer. Le fondateur du Village Vacances Valcartier avait 69 ans.

Guy Drouin est mort lundi soir à l’Hôtel-Dieu de Québec « d'un cancer foudroyant », confirme Marjolaine Do Sa, directrice des ventes pour le Village Vacances Valcartier.

L'entreprise doit inaugurer samedi le nouveau Bora Parc, un projet de 70 millions de dollars. « Il a perdu la bataille quelques jours avant l’ouverture », a déploré Mme Do Sa.

Malgré l’annonce de la mort du fondateur du groupe, Marjolaine Do Sa confirme que l’ouverture du projet de parc intérieur et d'hôtel aura bel et bien lieu comme prévu.

« Par respect pour ce qu’il souhaitait, on continue. […] Les gens vont donner le coup de cœur nécessaire pour terminer tout ça », dit-elle.

Ce sont les trois fils de Guy Drouin qui prendront les rênes de l’entreprise. Un processus de transition avait été amorcé en prévision de la retraite de l'homme d'affaires.

Guy Drouin était aussi le fondateur de parc aquatique Calypso de la région d'Ottawa.

Un ami secoué

Pour Louis Massicotte, un partenaire d’affaires du Bora Parc, la mort de Guy Drouin est une surprise. Il était même parti en voyage avec lui récemment. Les deux hommes étaient amis depuis 30 ans.

« On revenait de voyage il y a deux ou trois semaines. Il a commencé à moins bien se sentir. On mettait ça sur le dos de la fatigue », explique-t-il en soulignant que son ami s’est présenté à l’hôpital jeudi dernier.

Selon lui, la région de Québec perd un grand bâtisseur qui n’avait de limite que son imagination et ses rêves. « Les amis l’appelaient le Walt Disney du Nord. C’est l’homme qui a créé les deux plus importants parcs thématiques au Canada », dit-il en référence au Village Vacances Valcartier et au Parc aquatique Calypso.

Louis Massicotte tente de se consoler en se rappelant que Guy Drouin a réussi à terminer le projet du Bora Parc avant de mourir. C’était le projet de sa vie. « Il y a trente ans il m’a parlé de faire un parc aquatique intérieur. »

Chez l’entreprise Génécor, qui a réalisé des plan d’ingénierie pour le nouveau parc, le président Richard Lafrance est lui aussi sous le choc. Il n’était pas au courant des problèmes de santé de son client.

Il déplore que M. Drouin n’ait pas eu l’occasion de voir l’inauguration du Bora Parc. « Il n’a rien ménagé. Il fallait que ce soit le plus beau parc en Amérique. C’est pathétique de voir qu’il ne pourra pas le voir en activité. Il en était tellement fier », lance l’entrepreneur.

« Un visionnaire »

Dans un communiqué, le maire de Québec a offert ses condoléances à la famille en parlant d’une « énorme perte pour la communauté d’affaires ».

Selon Régis Labeaume, Guy Drouin était un « visionnaire » qui a fait de grandes choses pour la région de la Capitale-Nationale.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?