L'artiste huron-wendat Gilles Sioui a été trouvé mort vendredi matin, confirme l'organisation du Pow Wow de Wendake. Le chanteur devait se produire en spectacle samedi soir à l'occasion de cette grande fête autochtone.

Un texte d'Alain Rochefort et d'Alexandre Duval

Le grand chef de Wendake, Konrad Sioui, est atterré par la nouvelle. Dans un entretien téléphonique avec Radio-Canada, samedi matin, il affime qu'un Pow Wow sans Gilles Sioui est absolument « impensable, c'est un vaccuum, c'est un trou béant ».

« On allait ouvrir ce soir notre nouvel amphithéâtre, nos nouvelles infrastructures. Personne d’autre au monde n’aurait pu mieux le faire que Gilles et les Midnight Riders, son groupe. »

Des décennies de musique

Gilles Sioui avait célébré son 60e anniversaire de naissance le 15 février dernier. Il se dirigeait vers une carrière dans l'éducation spécialisée et le sport lorsqu’il s'est découvert une passion pour la guitare à l'âge 21 ans, rapporte son site web.

Accompagnant d’abord sur scène des artistes célèbres comme Kevin Parent, Kashtin et Bob Walsh, le musicien s’est surtout fait connaître à compter de 1997 après avoir lancé sa carrière en solo, s'inspirant de Neil Young.

Depuis, Gilles Sioui a enregistré trois albums, dont le dernier à compte d'auteur.

« Un des plus grands »

Konrad Sioui, qui est aussi le cousin du défunt, voyait en Gilles Sioui un homme humble, compétent et droit. « Un des plus grands artistes toutes nations confondues qu'on a connus au Québec, au Canada, en Amérique », ajoute-t-il.

« C’est un auteur-compositeur, un chanteur hors pair qui a aidé toute l’émergence de la chanson autochtone au Québec et au Canada », affirme le grand chef.

Un hommage à venir

Dans les circonstances, l'artiste Samian a accepté de remplacer Gilles Sioui au pied levé pour le spectacle qui est prévu samedi soir au Pow Wow de Wendake. Konrad Sioui affirme que la mémoire de l'artiste sera assurément honorée.

Déjà, il indique qu'un événement aura lieu plus tard cet été afin de souligner l'apport de Gilles Sioui à la culture de Wendake.

« Au cours de l’été, dans nos nouvelles infrastructures, dans notre amphithéâtre, on va faire un hommage à Gilles, ça c’est sûr », dit Konrad Sioui.

Vendredi soir, le grand chef avait réagi à la triste nouvelle sur sa page Facebook.

« Aujourd'hui, en plein cœur de notre Pow Wow, nous avons dû emprunter un chemin imprévu et faire face à une tragique nouvelle en apprenant le départ pour le pays des Âmes de notre frère Gilles Sioui, avait-il écrit. Le Grand Gilles, notre artiste accompli et fier ambassadeur de sa Nation, nous a quitté comme il vivait sa vie, doucement, en silence. Bon voyage mon cousin ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine