L'été commence à peine que, déjà, le Québec enregistre un triste bilan en matière de noyades avec 21 cas répertoriés jusqu'à présent comparativement à 14 à pareille date l'an dernier, selon les données de la Société de sauvetage du Québec.

Dans la région de Québec la semaine dernière, deux hommes ont perdu la vie dans la rivière Montmorency.  D'autres noyades sont survenues récemment dans Charlevoix et dans la région de l'Outaouais, entre autres.

La Société de sauvetage lance un appel à la prudence. Plusieurs de ces noyades étaient évitables, rappelle Raynald Hawkins, directeur général Société de sauvetage du Québec.

« Une noyade, c'est toujours une de trop parce qu'on sait qu'elle est évitable, particulièrement lorsqu'on pratique un sport nautique, si les gens prenaient le temps de porter le dispositif de flottaison, ça ferait toute la différence. »

M. Hawkins souligne que 8 fois sur 10, les personnes noyées ne portaient pas le gilet de sauvetage ou ne le portaient pas correctement.

Continuer de sensibiliser

Bien que le bilan global des noyades se soit amélioré au Québec en 30 ans, la sensibilisation demeure de mise. Les noyades continuent de toucher toutes les catégories d'âges, particulièrement les hommes, souligne M. Hawkins.

« Habituellement, ce sont les hommes, 8 fois sur 10, dans les catégories d'âges qui vont de la mi-vingtaine à la mi-soixantaine, c'est vraiment le cas typique qu'on rencontre. »

Aussi, le Québec se situe parmi les provinces canadiennes comptant un taux de noyade en rivière et lacs parmi les plus élevés, avec 4 noyades sur 10 survenant en rivière.

Les jeunes enfants sont plus nombreux à être victimes de noyades en piscine. La Société de sauvetage entreprendra une tournée de sensibilisation dans les lieux de baignade à compter de mardi pour prodiguer des conseils de sécurité.

L'organisme insiste sur l'importance de ne jamais se baigner seul, de porter la veste de sauvetage sur les cours d'eau, d'installer un loquet sur les clôtures entourant les piscines résidentielles et d'exercer une supervision constante des enfants lors de la baignade.

Plus d'articles

Commentaires