Retour

Délinquante sexuelle condamnée à 6 mois de prison

Une femme de 26 ans qui s'est exhibée nue avec son conjoint devant un adolescent venu garder leur enfant est condamnée à 6 mois de détention.

Émilie Labonté a juré au tribunal que le couple n'avait aucune arrière-pensée lorsqu'il a placé une annonce sur Kijiji pour trouver une gardienne d'enfants. C'est finalement un garçon de 14 ans qui a répondu à l'annonce.

« Je sais que les gestes que j'ai faits sont vraiment mal », a exprimé la mère de famille à l'audition sur la détermination de sa peine.

En octobre et novembre 2014, le couple a déambulé nu devant le gardien en plus de s'adonner à des jeux sexuels en sa présence.

La femme s'exposait à la peine minimale de 90 jours de prison. C'est d'ailleurs cette peine qu'elle voulait obtenir, afin d'entreprendre des études à l'Université Laval en janvier, après s'y être inscrite la semaine dernière.

L'école ou la prostitution

« J'ai deux options, l'école ou l'escorte », a fait valoir Émilie Labonté qui a dit ne plus vouloir retourner faire ce « métier ».

« Vous nous prenez en otage », a dénoncé la juge Chantale Pelletier qualifiant l'affirmation de la jeune femme de « tentative de manipulation du Tribunal ».

La juge a donc accédé à la proposition de l'avocate de la poursuite d'imposer 6 mois de détention.

Alors qu'Émilie Labonté essuyait des larmes, la juge Pelletier l'a qualifiée de personne intelligente, « mais vous avez la responsabilité de faire les bons choix », a insisté la magistrate.

Émilie Labonté a passé deux semaines en prison plus tôt cette année après avoir été arrêtée alors qu'elle travaillait comme escorte. Au moment des gestes commis auprès de l'adolescent, elle dansait nue dans des bars de danseuses.

En plus de la prison, le nom de la jeune femme sera inscrit au registre des délinquants sexuels pour le reste de ses jours. Elle devra aussi fournir un échantillon d'ADN pour la banque de données génétiques.

Son conjoint, Dave Beaupré, qui a lui aussi plaidé coupable aux accusations doit à son tour se présenter devant le tribunal la semaine prochaine pour la détermination de sa peine.

Plus d'articles

Commentaires