Retour

Demandes de Québec : les députés du NPD disent oui à certaines conditions

Après ceux du Parti libéral, mercredi, les députés du Nouveau Parti démocratique répondent favorablement aux demandes du maire Labeaume dans le cadre de l'élection fédérale. Un oui qui vient cependant avec certaines conditions.

Dans le dossier du port de Québec, le NPD se dit en faveur du projet d'agrandissement, s'il se fait dans le respect de l'environnement.

Un gouvernement néo-démocrate s'engage aussi à renouveler le financement de l'Institut national d'optique (INO) pour les cinq prochaines années. Pas question par contre d'appuyer pour l'instant son projet d'expansion, évalué à 25 millions.

Le pont de Québec, une priorité

Les députés du NPD ont de nouveau rappelé qu'ils s'engageaient à forcer le Canadien National (CN) à repeinturer le pont de Québec. Une nouvelle loi serait votée pour encadrer l'entretien des infrastructures d'intérêt national.

« Si le CN n'est pas un citoyen corporatif responsable, nous allons l'obliger par une loi », assure Jean-Luc Daigle, candidat dans la circonscription Bellechasse-Les Etchemins-Lévis.

Actifs sur le terrain

Questionnés au sujet de leur faible présence médiatique depuis le début de la campagne, les candidats du NPD assurent qu'ils n'ont refusé aucune demande d'entrevue. La candidate dans la circonscription de Québec, Annick Papillon, se dit très fière de la campagne néo-démocrate.

« On est fier du travail de terrain qu'on a fait, qui est non négligeable. Faut comprendre que c'est très important dans une élection de travailler sur le terrain », a-t-elle précisé.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine