Retour

Démocratie Québec boycottera le comité plénier sur la biométhanisation

Les conseillers de Démocratie Québec n'entendent pas assister à la session de travail sur le projet de Centre de biométhanisation de l'agglomération de Québec, qui doit avoir lieu vendredi.

Le conseiller Yvon Bussières estime qu'il ne peut bien faire son travail s'il n'a pas toutes les informations en main.

« Dans ce cas-ci, je pense qu'il y a de la mauvaise foi, un manque de transparence flagrant, pourquoi on ne nous donne pas les renseignements, les papiers nécessaires pour bien faire notre devoir d'opposition, on ne sera pas là pour être des plantes vertes! »

L'opposition, qui estime qu'une usine de compostage serait plus avantageuse, dit demander en vain depuis des mois les documents qui ont permis à la Ville de porter son choix sur le projet de biométhanisation de 100 millions de dollars.

Selon l'opposition par ailleurs, il n'y a pas d'urgence pour tenir le comité plénier à ce moment-ci puisque le projet ne sera pas concrétisé avant encore plusieurs années.

Labeaume maintient le cap

De son côté, le maire Régis Labeaume a souligné ce matin que le comité plénier permettra d'expliquer le projet et de faire comprendre que la Ville n'a pas le choix.

« C'est une loi, des règles gouvernementales qui nous obligent à faire ça. On ne fait pas ça pour le plaisir. Ensuite, on va expliquer comment c'est financé par le gouvernement, comment la biométhanisation est incontournable », fait valoir le maire.

Le maire continue par ailleurs de rejeter l'idée d'une usine de compostage. Il réitère ses propos selon lesquels la Ville n'a pas de terrain pour épandre 90 000 tonnes de boues d'une usine de compostage.

La mise en activité de l'usine de biométhanisation, prévue au départ pour 2019, devra se faire au plus tard le 31 décembre 2022. La Ville a obtenu un délai de trois ans pour être admissible à une subvention de ministère québécois de l'Environnement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine