Retour

Démocratie Québec fait un plaidoyer pour le changement

À 48 heures des élections, Anne Guérette se positionne comme celle qui incarne le vrai changement. La chef de Démocratie Québec estime qu'un vote pour Régis Labeaume équivaut au statu quo et que Jean-François Gosselin n'est pas prêt à gouverner.

Un texte de Stéphanie Tremblay

La politicienne dresse un bilan positif de sa campagne électorale. Même si les derniers sondages la placent au 3e rang, elle croit que tout est encore possible.

Même si elle admet que ça va bien à Québec, elle estime qu'il y a des décisions importantes à prendre pour l'avenir de la ville, notamment sur les enjeux de mobilité, de fiscalité et de main-d'oeuvre.

« On ne pense pas que c'est en changeant la tête de l'opposition à Québec qu'on va changer quoi que ce soit. Il faut changer le maire de la ville, et la seule équipe capable de prendre la relève lundi matin, c'est nous. »

Alors que certains lui reprochent d'avoir délaissé les banlieues, elle promet d'être la mairesse de tous les citoyens, de tous les districts et de toutes les générations si les électeurs la choisissent.

Climat malsain à l'Hôtel de Ville

Anne Guérette souhaite un changement dans le climat à l'Hôtel de Ville.

« Est-ce qu'on va encore pendant quatre ans perpétuer le climat dans lequel on vit depuis 10 ans, un climat conflictuel, autoritaire? », questionne Anne Guérette.

Elle dit proposer une démocratie moderne, ouverte, qui va s'inspirer des gens d'affaires, des milieux communautaire, culturel, institutionnel et des citoyens.

La « zénitude » du maire

Appelée à commenter le ton calme du maire au cours des dernières semaines, l'aspirante mairesse admet qu'elle s'attendait à ce que Régis Labeaume devienne un autre personnage durant la campagne.

« Un léopard ne change pas ses taches. Le naturel va revenir au galop! »

À l'instar de Jean-François Gosselin, le chef de Québec 21, Anne Guérette croit que le maire n'a plus la même passion qu'à ses débuts. « Il a l'air tanné. Les citoyens aussi nous disent qu'ils sont tannés. »

Priorités de Démocratie Québec

Si elle est élue le 5 novembre, la politicienne dit vouloir réunir l'ensemble des directeurs de toutes les divisions de la Ville pour voir avec eux la réorganisation à mettre en place, notamment par la valorisation des conseils de quartier, leur diffusion sur Internet et les budgets participatifs.

Anne Guérette compte aussi mettre de côté les projets d'anneau de glace et du grand marché public, en plus d'aller de l'avant avec la rénovation du marché du Vieux-Port.

Elle veut aussi miser sur des équipements sportifs de proximité, comme des patinoires de quartiers.

Allégations de dons illégaux

La chef de Démocratie Québec compte par ailleurs interpeller le Directeur général des élections du Québec (DGEQ) afin que la lumière soit faire sur les allégations de dons politiques illégaux au sein de l'industrie du camionnage à Québec, et ce, avant la fin de la présente campagne.

Elle déplore le fait que les résultats de l'enquête du DGEQ ne soient toujours pas révélés.

Les citoyens sont appelés aux urnes le dimanche 5 novembre afin de choisir celui ou celle qui dirigera la ville pour les quatre prochaines années.

Plus d'articles

Commentaires