Retour

Démocratie Québec promet un forum sur le vivre-ensemble

Démocratie Québec se positionne pour la mise en place d'un Centre de prévention de la radicalisation menant la violence à Québec et promet d'organiser un vaste forum sur le vivre-ensemble s'il est porté au pouvoir en novembre prochain.

La chef de Démocratie Québec, Anne Guérette, a réagi lundi aux derniers incidents visant la communauté musulmane et les manifestations contre les politiques d'immigration à Québec. La semaine dernière, Radio-Canada révélait que la voiture du président du Centre culturel islamique de Québec avait été incendiée.

« Il faut prendre la situation en main dès maintenant pour éviter une escalade », plaide Anne Guérette.

La candidate à la mairie de Québec s’engage à tenir un forum dans les 100 premiers jours de son mandat si elle succède à Régis Labeaume à l’hôtel de ville de Québec.

L'événement permettrait de réunir autour d'une même table des représentants du service de police, du Centre de prévention de la radicalisation, des organismes communautaires, des communautés culturelles, des conseils de quartiers et des citoyens. Il permettrait d’élaborer « un plan d’action concret ».

Anne Guérette voudrait notamment y discuter de la pertinence ou non de mettre en place une escouade spécialisée dans les crimes haineux au sein du service de police de Québec. Une structure jugée inutile par le maire Régis Labeaume, puisque les policiers font déjà ce travail, selon lui.

Leadership critiqué

Anne Guérette plaide également en faveur de la mise en place d'un Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence à Québec, comme c'est le cas à Montréal et bientôt à Gatineau. Elle estime qu'une telle organisation pourrait travailler « en complémentarité » avec les policiers. Régis Labeaume s'est déjà montré contre cette idée.

La chef de l'opposition déplore que ni le maire, ni le premier ministre Philippe Couillard n'aient pris le « leadership » devant les incidents à caractère haineux « qui sont de plus en plus nombreux ».

Régis Labeaume a condamné l'incendie criminel perpétré sur la voiture du président du Centre culturel islamique de Québec, Mohamed Labid, qualifiant le geste d'« haineux ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine