Retour

Démocratie Québec propose un sommet sur la main-d’oeuvre

Si elle est élue dimanche, la chef de Démocratie Québec s'engage à tenir un sommet sur la main-d'oeuvre dans les 100 premiers jours de son mandat.

Anne Guérette souhaite réunir à une même table tous les acteurs économiques pour trouver une solution au problème de pénurie de main-d’œuvre à Québec.

La situation est urgente, dit Anne Guérette.

« Il est minuit et 5 dans ce domaine-là. On l’entend de plus en plus dans les dernières semaines »

La chef de Démocratie Québec estime que le maire sortant, Régis Labeaume, a échoué après 10 ans de pouvoir à recruter davantage de travailleurs.

Anne Guérette croit qu’au-delà de mener des missions à l’étranger, la Ville doit travailler sur son territoire pour devenir plus attirante.

« C’est en rendant notre ville la plus attractive qu’on va y arriver, la plus in, où les jeunes vont avoir envie de vivre parce qu’ils vont trouver un logement qui répond à leurs besoins, parce qu’on va participer à la révolution verte, faire de l’agriculture urbaine, on va avoir du transport en commun, faire du vélo à l’année », illustre-t-elle.

Le sommet permettrait aux différents acteurs de trouver des solutions à mettre en oeuvre à court terme pour résoudre le problème de manque de main-d’oeuvre spécialisée et non spécialisée, dit Anne Guérette.

Elle estime que la Ville devra aussi travailler davantage avec les gouvernements pour faire avancer les dossiers d’’immigration.

Plus d'articles

Commentaires