Retour

Déneigement à Québec : la Ville admet des lacunes dans ses opérations

L'administration Labeaume admet des ratés dans ses opérations de déneigement après la quinzaine de centimètres de neige qui est tombée lundi. Au centre-ville, le stationnement est difficile dans les rues et les piétons doivent escalader les amoncellements de neige pour avoir accès aux trottoirs.

La neige aurait dû être ramassée dès la nuit dernière dans les arrondissements La Cité-Limoilou ainsi que dans Sainte-Foy−Sillery−Cap-Rouge, concède Jonatan Julien, responsable des travaux publics à la Ville de Québec.

« On l’a échappé, reconnaît-il. Le ramassage pour le centre-ville a été mal analysé. »

La politique de déneigement de la Ville stipule qu'une opération de nuit est déclenchée lorsque la bordée de neige atteint au moins 10 cm. Mais la décision doit être prise par l'équipe de coordination avant midi.

Or, à cette heure-là hier, les prévisions étaient sous la barre des 10 cm, explique M. Julien. Ce n’est que plus tard en journée qu’Environnement Canada a revu les précipitations à la hausse.

Hier soir, j'étais chez moi et je regardais la situation et je disais : "Heille, pourquoi on ne ramasse pas au centre-ville et à Sainte-Foy? Mais on n'était pas capable de faire virer la machine avec les contrats qu'on a.

Jonatan Julien à l'émission Première heure

La neige a été déblayée et ramassée uniquement dans les arrondissements de La Haute-Sainte-Charles, Charlesbourg et Beauport, lundi soir.

Un système plus « souple »

Jonatan Julien constate qu’il « manque d’agilité » dans la chaîne de commandement pour pouvoir changer d'idée en fonction de l'évolution de la situation. Même si ce genre de décision engage plusieurs acteurs comme les camionneurs artisans et des sous-traitants, il promet de revoir les pratiques.

M. Julien aimerait pouvoir repousser l’heure butoir de la décision de déclencher ou non une opération déneigement.

« Est-ce que je suis capable de métier le cou jusqu’à 4 h, 5 h [de l’après-midi] pour voir une situation qui a peut-être évolué? », demande Jonatan Julien.

Il remet aussi en question l’application trop rigide de la politique de déneigement dans les secteurs centraux. « Sortez de la politique. Faites preuve de jugement », a-t-il lancé aux équipes sur le terrain.

Est-ce que 7 à 10 centimètres c'est trop élevé? Ça aussi il faut s'interroger dans certains secteurs, comme le centre-ville, qui est plus névralgique en termes de circulation et de liens piétons.

Jonatan Julien, responsable des travaux publics

Pour l'opposition à l'hôtel de ville, il est grand temps que la Ville se pose ce genre de questions. Le conseiller Paul Shoiry de Démocratie Québec estime que la neige doit être ramassée le plus rapidement possible dans les quartiers centraux.

« Le fait qu'il n'ait pas ramassé la neige ça crée des problèmes importants pour les résidents, pour les commerçants et pour les piétons. Alors je ne comprends pas. On dirait que la Ville n'a jamais fait de déneigement, c'est de l'incompétence. »

Un déneigement « bureaucratisé », dénonce l'opposition

Selon les nouvelles mesures centralisées adoptées cet hiver par l'administration Labeaume, les arrondissements dépendent d'un coordonnateur qui veille à la coordination des travaux entre eux lors des tempêtes.

Paul Shoiry croit pour sa part que ce ne sont pas les élus qui doivent gérer le déneigement. « On a bureaucratisé le déneigement à Québec et à chaque chute de neige on va se demander pourquoi ça ne marche pas. »

C'est relativement simple, il faut sortir les élus du déneigement et laisser les gens faire le déneigement comme ils l'ont toujours fait.

Paul Shoiry, conseiller de Démocratie Québec

Il faudra patienter jusqu'à ce soir avant de voir les trottoirs et les rues déneigés au centre-ville. En attendant, Adrian Dunn qui est livreur chez Sanimax doit s'accommoder de la situation.

« C'est dégueulasse. On ne peut pas travailler tranquillement il faut faire de grands tours pour charger et décharger la marchandise. »

Des opérations déneigement auront lieu ce soir dans les secteursLa Cité-Limoilou, Les Rivières et Sainte-Foy−Sillery−Cap-Rouge. Le stationnement dans la rue sera interdit.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine