Retour

Déneigement : « On a trouvé le bobo », dit Régis Labeaume

La Ville de Québec a établi la nature des problèmes de déneigement vécus cet hiver et d'importants changements seront apportés pour l'hiver prochain, affirme le maire Régis Labeaume.

« On a trouvé exactement où était le bobo très précisément », soutient le maire.

La Ville a connu des ratés dans le déneigement cet hiver avec les épisodes de neige, de pluie et de gel qui ont compliqué le dégagement des artères. Après analyse du dossier par un comité et discussions auprès des travailleurs sur le terrain, la Ville sait maintenant comment améliorer le déneigement sur son territoire, dit le maire.

La politique de déneigement sera complètement changée et les nouvelles méthodes de gestion seront implantées à temps pour l'hiver prochain.

« Notre processus décisionnel va changer, ce qu'on fait va changer [...] et on va changer les contrats aussi, c'est pas mal majeur », soutient le maire Labeaume.

Régis Labeaume affirme que le nouveau plan tiendra compte des changements climatiques et de la possibilité que, à l'instar de cet hiver, la ville connaisse davantage de pluie et de gel. Le maire avait avancé le mois dernier que les problèmes se trouvaient « dans la gouvernance ».

Les détails du nouveau plan de déneigement seront dévoilés d'ici quelques semaines.

Le nombre de plaintes explose

Les données de la Ville de Québec sur les plaintes et les demandes d'intervention montrent que c'est à la fin du mois de février que la Ville semble avoir perdu le contrôle sur le déneigement.

Le nombre de plaintes a explosé à cette période, passant de 178 pour la troisième semaine de février, à 478 pour la dernière semaine du mois et jusqu'à 706 pour la première semaine de mars.

Ces dates coïncident avec une première chute de neige majeure, plus de 22 cm, les 19 et 20 février. S'en sont suivi quelques jours de pluie puis une période de froid intense.

Enfin, au début du mois de mars, un blizzard a amené près de 30 cm sur Québec en deux jours à peine.

Quelques jours plus tard, Régis Labeaume admettait qu'il y avait « quelque chose qui cloche » avec les opérations de déneigement cette année.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine