Retour

Dépaysant, le Grand prix cycliste de Québec

Les cyclistes de l'UCI World Tour sont arrivés en sol québécois mardi après-midi. Pour une huitième année, ils prendront part aux Grands prix cyclistes de Québec et Montréal.

Un texte de Jean-Philippe Martin

Environ 160 des meilleurs coureurs au monde seront du départ de ces deux courses vendredi et dimanche.

Ces épreuves sont une rare occasion pour les cyclistes professionnels de se produire devant le public nord-américain.

« C'est une atmosphère différente », reconnait le Français Tony Gallopin. « Déjà, c'est une course en circuit. En ProTour, à part en championnat national ou en championnat du monde, on n'a pas forcément l'habitude. Et des courses en Amérique, c'est dépaysant. On a des paysages nouveaux et c'est quelque chose que j'apprécie beaucoup. »

Lorsqu'on lui demande de choisir entre Québec et Montréal, le coureur de l'équipe Lotto Soudal répond avec diplomatie.

« Je préfère la ville de Québec, mais je préfère le circuit de Montréal » lance t-il avec le sourire avant de reprendre sa valise et quitter vers l'autobus qui amène les coureurs à leur hôtel du centre-ville.

Encore l'année de Sagan et Van Avermaet?

Bien qu'ils n'étaient pas du vol nolisé qui a atterri à Québec mardi, Peter Sagan et Greg Van Avermaet seront du peloton ce week-end.

L'an dernier, Peter Sagan avait coiffé tout le monde dans les derniers mètres de la course, à Québec, avant de voir Greg Van Avermaet le priver du doublé, deux jours plus tard, à Montréal.

Encore cette année, le Slovaque et le Belge seront du groupe de favoris pour l'emporter.

Tom Dumoulin, vainqueur du Tour d'Italie et Rigoberto Uran, deuxième du dernier Tour de France seront aussi du départ vendredi et pourraient monter sur le podium.

Plus d'articles

Commentaires