Retour

Député et peintre d'un jour pour immortaliser l'hôtel du Parlement

Le député caquiste Donald Martel a réalisé un rêve jeudi après-midi en se transformant en peintre d'un jour, aux côtés de l'artiste Robert Roy.

Un texte d'Andréanne Plante

Les deux hommes ont pris place devant les jardins de l'Assemblée nationale, créant un pont entre l'art et la politique.

L'artiste-peintre Robert Roy a répondu à l'invitation du député de Nicolet-Béancour, adepte du travail de l'artiste depuis longtemps et possédant même une de ses toiles, pour immortaliser une des façades de l'édifice.

C'est grâce à la conjointe de Donald Martel que ce dernier a pu se joindre à Robert Roy, le temps d'une peinture.

« C'est un cadeau de ma blonde. Je lui avais dit que plus tard, j'aimerais peindre. Elle savait que j'aimais beaucoup Robert. Elle lui a demandé. Pour moi, rapprocher les arts du Parlement et encourager un artiste de chez nous, c'est très symbolique », dit Donald Martel.

Ensemble, ils ont choisi de représenter la façade sud de l'édifice du Parlement, une perspective peu exploitée, selon le député.

« Ce n'est pas à partir de cette facette-ci qu'on vend le parlement, mais c'est un angle magnifique. »

Le monument en hommage aux femmes en politique est installé le long de la façade sud de l'édifice de l'hôtel du Parlement. Cet élément revêt toute son importance dans le tableau.

« Quand tu regardes les choses, tu les comprends. En dessinant les femmes devant le parlement, tu prends plus connaissance de leur importance », mentionne le député.

Donald Martel a pu donner quelques coups de pinceau, en suivant attentivement les directives du peintre.

« C'est un bon élève », s'est exclamé Robert Roy, amusé.

Les deux hommes ne savent pas encore si l'oeuvre pourra être exposée. En attendant de lui trouver une place de choix, elle trônera sur l'un des murs de la résidence de M. Martel.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une crampe musculaire vraiment intense





Rabais de la semaine