Retour

Dernière journée émotive pour trois députés de Québec

Les députés Agnès Maltais, Raymond Bernier et André Drolet ont fait leurs adieux à l'Assemblée nationale, vendredi, au dernier jour de la session parlementaire. Un moment chargé d'émotions pour ces trois élus de Québec qui ont annoncé leur départ de la vie politique au terme du présent mandat.

Un texte de Louis Gagné

Seule représentante du Parti québécois dans la capitale nationale, Agnès Maltais met un terme à une carrière politique de près de 20 ans.

« Imaginez dans quel état d'émotion je suis, car aujourd'hui, j'en sors pour la dernière fois de ce Salon bleu », a déclaré la députée de Taschereau lors d'une ultime intervention en chambre.

Issue du milieu de la culture, la femme originaire de Sault-au-Mouton, sur la Côte-Nord, a été élue pour la première fois lors des élections générales du 30 novembre 1998.

Agnès Maltais a occupé différents ministères, donc ceux de la Culture, du Travail et de la Condition féminine sous les gouvernements de Lucien Bouchard (1998-2001), Bernard Landry (2001-2003) et Pauline Marois (2012-2014).

« Quelque chose de magique »

Le député libéral de Montmorency, Raymond Bernier, en était également à sa dernière journée à l’Assemblée nationale, un endroit où il se sentait « fier » chaque fois qu’il y entrait.

« C'est un peu comme de partir de chez nous […] Il y a quelque chose de magique parce qu'on sait que l'histoire s'est écrite ici puis on sait que tous les gens qui sont passés ici ont contribué à bâtir le Québec », a confié M. Bernier.

Élu pour la première fois en 2003, il avait été défait en 2007 par le candidat adéquiste Hubert Benoit avant de récupérer son siège lors du scrutin de 2008. Défait à nouveau en 2012, cette fois face à la caquiste Michelyne C. St-Laurent, Raymond Bernier avait réussir à reprendre sa circonscription aux élections générales de 2014.

L’homme de 65 ans été membre de plusieurs commissions parlementaires et délégations de l’Assemblée nationale. Il était président de la Commission des finances publiques depuis un peu plus de quatre ans.

Sentiment du « devoir accompli »

Son collègue André Drolet mettait lui aussi les pieds à l’Assemblée nationale pour la dernière fois, du moins en tant que député. L’élu de Jean-Lesage peinait à contenir son émotion.

« Pour moi, c'est très difficile de quitter, mais je pense que le devoir a été accompli et puis je me dis qu’il faut que je pense à d'autres personnes, il faut que je pense à ma famille, il faut que je pense à moi », explique-t-il.

Après une carrière dans le milieu des affaires, André Drolet s’était joint au Parti libéral en 2008. L’homme originaire de Québec, qui vient de célébrer son 64e anniversaire de naissance, complète son troisième et dernier mandat.

Il occupait les fonctions d’adjoint parlementaire du ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional, Stéphane Billette.

Avec la collaboration de Nicolas Vigneault

Plus d'articles