Retour

Des amendes de 87 500$ pour la Clinique du pied et Richard Ostiguy

La Clinique du pied de Québec et un de ses employés devront payer des amendes totalisant 87 500 $ pour publicité trompeuse et exercice illégal de la médecine.

Un texte de Yannick Bergeron

Après avoir été déclarés coupables en février, l'entreprise de la rue Soumande, à Québec, ainsi que Richard Ostiguy ont décidé de se conformer au jugement pour éviter de confondre le public.

L'avocate de la compagnie a expliqué à la juge que le mot "clinique" allait disparaître de la dénomination de l'entreprise pour ne pas porter à confusion.

« Justement pour éviter que dans la tête des gens, on arrive dans une clinique médicale », a précisé Me Dominique Bertrand.

Également, les employés ne portent plus d'uniformes. « Déjà les gens arrivent, au premier coup d'oeil, il n'y a pas de sarraus. Donc, ça peut aider à ce qu'ils comprennent qu'ils ne font pas affaire avec des médecins », ajoute Me Bertrand.

De plus, les employés s'assurent que les clients arrivent avec une prescription de médecin avant de leur proposer des orthèses.

« C'est des choses comme ça qui nous font penser que le message est passé et que la protection du public, qui est la mission du Collège des médecins, est atteinte. Donc, ça nous permet de discuter et d'être plus cléments », a expliqué la procureure du Collège, Me Joanie Poirier.

La Clinique du pied de Québec devra payer des amendes totalisant 30 000 $ au Collège des médecins.

De son côté, Richard Ostiguy est condamné à 57 500 $ d'amendes pour avoir posé illégalement des diagnostics et proposé des traitements.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine