Retour

Des assistances en forte diminution malgré les succès du Rouge et Or

Le Rouge et Or de l'Université Laval continue de collectionner les victoires et les championnats, mais force est d'admettre que les assistances aux matchs locaux de l'équipe diminuent constamment depuis 2014. Un fait qui n'inquiète toutefois pas le cofondateur de l'équipe, Jacques Tanguay. 

Un texte d'Alain Rochefort

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Pas moins de 17 123 spectateurs ont assisté au match d’ouverture local de l’équipe en 2014.

Le 26 août dernier, ils étaient pourtant moins de 10 000 à franchir les tourniquets pour observer les hommes de Glen Constantin donner une leçon de football au Vert et Or de Sherbrooke.

Les conditions météorologiques, le choix des date et les conflits d'horaire avec d'autres événements sont des impondérables qui font fluctuer le nombre de spectateurs lors d'une partie de football universitaire.

Toutefois, la baisse de 18 % de l’assistance moyenne lors des matchs locaux disputés par le Rouge et Or depuis 2014 est une statistique révélatrice.

Moins populaire ?

Le football universitaire est-il moins populaire à Québec ? Assurément pas, tranche Jacques Tanguay.

« Aujourd’hui, il y a beaucoup plus d’activités qu’il y a dix ans. L’offre-loisir est beaucoup plus grande qu’à l’époque. Dans notre cas, par exemple, il y a beaucoup plus de matchs à la télévision qu’avant. Il y a aussi Internet, la radio, la télévision en direct », raconte-t-il.

Cette évolution technologique fait notamment en sorte que certains amateurs de football préfèrent aujourd'hui regarder une partie dans le confort de leur salon, plutôt que braver la pluie ou le froid automnal.

C’est d’ailleurs ce qui explique en partie cette baisse de 350 billets de saison vendus par l’organisation du Rouge et Or par rapport à la saison dernière. Sur trois ans, la baisse est de 1000 billets de saison.

Digne des plus beaux rêves

Malgré cette diminution, les résultats obtenus aux guichets surpassent encore les attentes que Jacques Tanguay avait lorsqu’il a cofondé le programme de football de l’Université Laval il y a plus de 20 ans.

« Même à l'origine, il y a 22 ans, je n’aurais jamais rêvé d'attirer 10 000 personnes à des matchs de football universitaire », confie-t-il.

Sur le terrain, la formation lavalloise a depuis remporté la Coupe Vanier à neuf reprises, notamment la saison dernière.

Avec les informations de Mariève Côté

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine