Retour

Des aumôniers militaires solidaires de la communauté musulmane

Une vingtaine d'aumôniers des Forces armées canadiennes ont assisté à la prière du soir, vendredi, au Centre culturel islamique de Québec, afin d'exprimer leur solidarité à l'égard de la communauté musulmane, près d'un mois après l'attentat qui a coûté la vie à six fidèles.

Un texte de Louis Gagné avec les informations de Marc-Antoine Lavoie

« On a des militaires qui font partie de cette communauté musulmane et ce qui s’est passé ici, à Québec, nous a touchés, et je voulais tout simplement souligner notre désir de tisser des liens avec la communauté musulmane, pas seulement à Québec, mais partout au Canada », explique l’aumônier général des Forces armées canadiennes, Guy Chapdelaine.

On veut démontrer notre désir d’avoir des musulmans pour le recrutement dans les Forces armées canadiennes parce qu’on croit que la diversité est une richesse pour notre organisation.

Guy Chapdelaine, aumônier général des Forces armées canadiennes

Une visite bouleversante

Avant la prière, les aumôniers militaires ont visité les lieux où est survenue l’attaque sanglante du 29 janvier dernier. Un moment solennel et chargé d’émotion, raconte Guy Chapdelaine.

« Ç’a été bouleversant d'entendre ces récits d'horreur, mais à travers tout ça, il y a des récits de personnes qui ont commis des actes de courage extraordinaire dans ces moments difficiles. On voit aussi le beau côté de l'humain et c'est ça, je pense, que je retiens ce soir. À travers les difficultés, l'horreur, il y a toujours quelque chose de bon qui peut sortir », fait remarquer l’aumônier général.

Message d’ouverture

Le président du Centre culturel islamique de Québec, Mohamed Yangui, a salué le message d’ouverture envoyé par les aumôniers militaires.

« On comprend que nous sommes tous des Québécois. Cette tragédie s'est passée avec des Québécois de confession musulmane. Les [membres] des Forces canadiennes ne font pas la différence entre les Québécois. Ils sont là avec nous. On les remercie beaucoup et le message d'ouverture est là. On aime bien ça », a confié M. Yangui.

La Branche des services de l’aumônerie des Forces canadiennes compte quelque 350 aumôniers, dont trois qui sont de confession musulmane. Les Forces souhaitent en recruter davantage.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine