Retour

Des automobilistes encore délinquants pour le port de la ceinture

Chaque année au Québec, 80 personnes meurent sur nos routes alors qu'elles ne la portaient pas leur ceinture de sécurité. La Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) profite donc de la neuvième édition de l'Opération ceinture, statistiques à l'appui, pour multiplier les opérations sur son territoire.

Et il n'est pas très difficile de trouver des conducteurs délinquants. Lors d'une opération de moins d'une heure à laquelle notre équipe était invitée sur l'avenue Lavigerie à Sainte-Foy, trois automobilistes ont reçu un constat d'infraction.

Étienne Doyon, porte-parole du SPVQ, martèle que le port ceinture peut avoir un impact majeur sur le bilan routier du Québec. « Si tout le monde s'attachait à travers la province, on pourrait sauver 40 décès par année et 95 blessés graves à l'échelle provinciale. »

La Société d'assurances automobiles du Québec estime que la population a bien intégré le port de la ceinture depuis l'instauration de l'obligation légale de le faire, il y a 40 ans.

Le porte-parole de la SAAQ, Mario Vaillancourt, croit toutefois qu'il reste du travail à faire. « 30 % des personnes décédées [sur la route] ne portaient pas la ceinture », souligne-t-il.

Un conducteur qui se fait prendre sans sa ceinture recevra un constat de 80 $ qui grimpera à 127 $ incluant les frais, et aura trois points d'inaptitude ajoutés à son dossier.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine