Retour

Des bonnes affaires pour les commerçants de Québec grâce au FEQ et... la Coupe du monde

Les commerçants de Québec ont fait de très bonnes affaires dans la première tranche du mois de juillet, grâce au Festival d'été de Québec, mais aussi en raison de la Coupe du monde de soccer présentée en Russie.

Malgré le défi de recrutement de la main-d'oeuvre, le directeur général de la Société de développement commercial (SDC) Montcalm, Jean-Pierre Bédard, parle d'un excellent début de juillet à Québec en raison de ces deux événements d'envergure, combinés avec la collaboration toujours importante de Dame nature.

« Le fait que la température a été au rendez-vous, ça permet d’avoir une meilleure rentabilité. Les commerçants ont fait de bonnes affaires, les touristes étaient au rendez-vous, les terrasses étaient pleines », souligne-t-il.

L’effet Coupe du monde

M. Bédard pense que la Coupe du monde de soccer a contribué à gonfler les chiffres d’affaires des commerçants. D’autant plus que les rencontres étaient toujours disputées de jour. Des parties qui attiraient une clientèle bien avant le début des festivités du FEQ, traditionnellement en soirée.

Selon la SDC Montcalm, les pertes encaissées durant le G7 ont en partie été compensées par les affaires des 11 derniers jours.

Moins bon pour les hôteliers

Les hôteliers de Québec ont également profité du 51e Festival d'été (FEQ), alors que le taux d'occupation s'est maintenu autour de 85 %.

C'est tout de même de moins bons chiffres qu’à pareille date l'an dernier, mais Québec accueillait alors les grands voiliers et le Canada fêtait ses 150 ans.

Les grands événements internationaux changent la donne dans le milieu de l’hôtellerie, explique la directrice générale de l'Association hôtelière de la région, Marjolaine De Sa.

« C’est sûr qu’on a déjà vu de plus gros chiffres. Par contre, plusieurs facteurs rentrent en ligne de compte. Avec la Coupe du monde de soccer, on a déjà vu ça dans le passé, les gens voyagent beaucoup plus tard », indique-t-elle.

Mme De Sa espère que le début des vacances de la construction, ce vendredi, contribuera à augmenter le taux d’occupation dans les hôtels de la capitale.

Avec les informations de Nahila Bendali Amor

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les glucides mettent-ils notre santé en jeu?





Rabais de la semaine