Retour

Des chauffeurs de taxi bloquent l'accès à l'édifice de Revenu Québec

Environ 150 chauffeurs de taxi de Québec ont bloqué, tôt ce matin, tous les accès des bureaux de Revenu Québec, dans le secteur Sainte-Foy. Jusqu'à 10 h environ, les voitures ne pouvaient circuler autour de l'édifice de la rue Marly. Les fonctionnaires n'ont pas eu le choix de marcher pour rentrer au travail en se stationnant dans les rues avoisinantes.

Les membres du mouvement La révolte des taxis contre l'injustice avaient promis, lundi, de poser des gestes d'éclat pour dénoncer l'inaction du gouvernement face à UberX. Ils accusent le service de concurrence illégale et déloyale.

Les manifestants ont ciblé Revenu Québec puisque les chauffeurs estiment que le service Uber n'est rien de moins que du travail au noir.

« C'est des centaines de millions de dollars qui échappent à chaque jour à l'industrie du taxi, mais aussi en taxes au gouvernement », précise le porte-parole du mouvement, Hicham Berouel.

Changement de ministre

Les chauffeurs et propriétaires craignent pour la survie de leur industrie si le gouvernement n'intervient pas rapidement. « UberX est en train de mettre l'industrie du taxi à terre. On ne comprend pas pourquoi le gouvernement n'arrête pas UberX », témoigne Marc Turgeon.

Le chauffeur est propriétaire de deux voitures à Québec. À l'aube de la retraite, il n'arrive pas à vendre ses permis parce qu'aucun acheteur n'a démontré de l'intérêt. 

Marc Turgeon souhaite que le nouveau ministre des Transports qui succède à Robert Poëti, Jacques Daoust, agisse dans le dossier. « On espère que le nouveau ministre M. Daoust va mettre ses culottes et va arrêter l'application Uber. C'est un cri du coeur qu'on lance. »

Les membres de La révolte des taxis contre l'injustice vont demander dès demain une rencontre avec le ministre Jacques Daoust. D'ici là, d'autres moyens de pression sont à prévoir.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine