Des milliers d'aînés de la région de Québec bénéficient de concerts dans leur CHSLD grâce à une initiative de la Société pour les arts en milieux de santé (SAMS).

Un texte de Stéphanie Tremblay

Des airs d'opéra connus, du jazz ou encore de la musique du monde résonnent entre les murs d'une quarantaine de CHSLD de la région de la Capitale-Nationale, au grand plaisir d'environ 4000 personnes âgées.

Les établissements participants ont droit à huit concerts chaque année, avec des artistes différents pour chacune des prestations de 45 minutes.

La vice-présidente de la section Québec du SAMS, Suzanne Pidgeon, a assisté à certains concerts. À chaque fois, elle se dit très touchée par l'apport incontestable de la musique. Elle se souvient d'une dame atteinte de la maladie d'Alzheimer qui était sortie de son mutisme lors d'une prestation.

« À tout moment, elle disait : " ça me rappelle moi quand j'étais jeune ". Cette dame était autrefois chanteuse à l'Opéra de Québec. Ç’a éveillé quelque chose pour elle. Elle s'est même mise à chanter à la fin du concert et elle est allée parler à la chanteuse après le concert », raconte-t-elle.

Le SAMS présent dans plusieurs régions

L'organisme à but non lucratif oeuvre aux quatre coins du Québec, notamment dans la capitale, sur l'île d'Orléans, dans Charlevoix, en Beauce et à Montréal. C'est plus de 130 artistes professionnels qui se déplacent pour apporter du bonheur et un peu de réconfort.

Dans la Capitale-Nationale, la SAMS a vu le jour en 2010. Une trentaine de musiciens professionnels en font partie. Ils proviennent d'ensembles reconnus, tels l'Orchestre symphonique de Québec et l'orchestre de chambre Les Violons du Roy.

Artistes passionnés au service des aînés

La violoniste Angélique Duguay, des Violons du Roy, n'a pas hésité à s'impliquer dans l'aventure il y a près de deux ans. « La semeuse de bonheur », comme on appelle affectueusement les musiciens qui donnent des concerts en CHSLD, aime bien toucher les gens avec sa musique.

La musicienne a concocté un concert expressément pour les aînés. Avec son programme « Violon, passion, fusion », elle est seule sur scène avec son violon. Elle a sélectionné des airs accessibles, comme la sonate de Bach pour violon seul et les Quatre saisons de Vivaldi. Tout au long du spectacle, elle parle de sa vie de musicienne et de son parcours.

Angélique Duguay est convaincue des bienfaits réels que peuvent avoir ses concerts intimes sur les personnes âgées.

Cocktail musical bénéfice

L'organisme doit compter sur l'appui de généreux donateurs pour continuer à semer le bonheur dans les centres de santé. L'aide gouvernementale est inexistante depuis 2015 et les CHSLD paient une infime partie des frais liés aux concerts, selon la SAMS.

Une campagne de financement est en cours. L'objectif est d'amasser 100 000 dollars. Une soirée-bénéfice se tient ce jeudi 5 octobre dans le grand hall du pavillon Pierre Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec, à 17 h 30. Des artistes de la SAMS y seront pour donner un concert.

Étendre les services à d'autres clientèles

L'organisme souhaite étendre son action à d'autres clientèles au cours des années à venir, comme les personnes qui nécessitent des soins palliatifs et celles aux prises avec des problèmes de santé mentale.

Des pourparlers sont d'ailleurs en cours avec l'Institut universitaire en santé mentale de Québec. En février, le groupe Lost Finger y avait donné un concert gratuit devant 300 patients dans le cadre d'une campagne de financement. Le concert avait été très apprécié de sa clientèle, selon la vice-présidente de l'organisme, Suzanne Pidgeon.

« Les gens dansaient et tapaient des mains. Il y avait même un autiste qui ne sort pas de son cocon habituellement et qui bougeait et tapait des mains, c'était fantastique à voir », conclu Mme Pidgeon.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine