Retour

Des découvertes au marché aux puces des Chevaliers de Colomb

Les Chevaliers de Colomb tiennent cette fin de semaine leur marché aux puces annuel au Colisée de Loretteville.

L’événement permet chaque année d’amasser des fonds pour les organismes de la région.

« On donne entre 30 et 60 000 dollars par année à nos oeuvres locales de Loretteville », souligne Alain Chassé, avocat d’État du Congrès provincial des Chevaliers de Colomb de Loretteville.

Des articles de toutes sortes sont disponibles. « Articles de sport, des valises, des cadres, avec des images bien sûr dedans, des peintures, de la vaisselle, des chaudrons, des accessoires de bébé », dit-il.

La vente de ces objets variés est aussi une façon de recycler et d’aider son prochain.

« C’est de permettre à des gens qui n'ont pas des ressources importantes de se procurer des choses qu’ils ont besoin, ce qu’on appelle en bon québécois : du beau, bon, pas cher », souligne Alain Chassé.

Chaque année, les Chevaliers de Colomb constatent une hausse de l’achalandage. L’an dernier, 7500 personnes y ont participé.

Le marché aux puces se déroule jusqu’à lundi au Colisée de Loretteville.

Plus d'articles