Retour

Des défibrillateurs dans toutes les écoles, réclament des experts

Les défibrillateurs cardiaques peuvent sauver des vies. De plus en plus, ces appareils sont installés dans les lieux publics. Deux cardiologues québécois militent d'ailleurs pour que toutes les écoles de la province s'en procurent.

Le Dr François Philippon est formel, l'utilisation d'un défibrillateur peut sauver des vies.

L'appareil a d’ailleurs été utilisé jeudi sur un enfant de huit ans, qui a été transporté d'urgence à l'hôpital après avoir fait un arrêt cardio-respiratoire, dans une école primaire de Québec.

Lorsqu’un arrêt cardiaque survient de façon subite, sans traumatisme ou autre problème respiratoire, il s’agit une arythmie cardiaque maligne, explique le cardiologue.

Dans ce cas, un choc électrique est nécessaire pour rétablir le rythme cardiaque.

Toutes les écoles

Toutefois, ce ne sont pas toutes les écoles qui sont équipées d’un défibrillateur.

Le Dr Philippon et son collègue Dr Paul Poirier souhaitent doter tous les établissements scolaires de la province d'un tel appareil. Le projet pourrait être financé par la communauté médicale.

Le cardiologue souligne que les écoles sont souvent utilisées pour des activités sportives durant le jour, mais aussi le soir et les fins de semaine.

Selon le directeur de Secourisme RCR Québec, Jocelyn Bergeron, la présence de défibrillateurs dans les lieux publics augmente grandement les chances de survie.

« Avec un défibrillateur qui arrive avec les paramédics, on est à 40 % de chance, et avec un défibrillateur qui est utilisé dans les 5 premières minutes, on est à du 80 %. Et ça frôle les 90 % de chance de succès de la réanimation », indique-t-il.

À la Commission scolaire de la Capitale, 21 des 66 établissements sont dotés de défibrillateurs. Un appel d'offres est en cours afin de permettre à toutes les écoles d'avoir un appareil.

En Ontario, un programme financé par le gouvernement ontarien a permis l'installation de 8000 défibrillateurs dans des lieux publics partout dans la province, notamment dans des écoles.

D’après un reportage de Nicolas Vigneault

Plus d'articles