Retour

Des dos d'âne à Boischatel pour contrer les excès de vitesse

Les résidents de la rue Montmagny, à Boischatel, se plaignent des excès de vitesse dans leur quartier depuis des années. Leurs doléances ont finalement été entendues et la municipalité installera deux dos d'âne « le plus tôt possible ».

La rue Montmagny est particulièrement étroite et la cohabitation entre les voitures, les vélos et les piétons est une source d'inquiétude quotidienne des résidents.

« Depuis le temps qu'on a eu des demandes, des plaintes et une pétition [...] on a décidé d'aller de l'avant avec un projet pilote », explique le maire Benoît Bouchard, bien au fait du dossier puisqu'avant son élection, il siégeait au comité de la sécurité routière de Boischatel.

Les dos d'âne sont prêts à être installés, mais la municipalité attend toujours la signalisation qui les accompagne.

La municipalité a décidé de commencer par un projet pilote pour s'assurer que les dos d'âne ne créeront pas de congestion routière dans les rues adjacentes. « On ne veut surtout pas créer un problème ailleurs », résume le maire.

Satisfaction chez les résidents

Normand Despins est l'un des principaux résidents qui faisaient pression sur les élus pour trouver une solution aux excès de vitesse.

Il est très satisfait de la tournure des événements d'autant plus que la pétition qu'il avait lancée a été déposée il y a moins d'un an au conseil municipal.

« On est très heureux. Tous les résidents de la rue sont estomaqués parce qu'on ne pensait pas que ce serait aussi rapide », s'étonne Normand Despins.

Normand Despins salue au passage l'attitude du nouveau maire et du conseil municipal élu à l'automne 2017. « Avec l'ouverture du conseil municipal, s'il y a lieu, peut-être qu'ils vont ajouter ou enlever des dos d'âne. Il y a moyen de se parler et faire quelque chose pour que ça fasse l'affaire de tout le monde. »

Plus d'articles

Vidéo du jour


Regardez la réaction de cette fille!





Rabais de la semaine