Retour

Des framboises « grosses et sucrées » cette année

Les producteurs de framboises connaissent une bonne saison. Malgré les variations de température, le petit fruit semble se porter mieux que jamais.

« C'est les plus belles que j'ai jamais vues depuis que j'en cueille. C'est les plus grosses, elles sont charnues et sucrées », a lancé Louise Bissonnette, de Lac-Beauport, au sujet des framboises qu'elle venait de cueillir à la ferme François et Lise Méthot, à Lévis.

Le propriétaire Vincent Méthot souligne que les fruits sont nombreux dans les plants. Selon lui, les producteurs de la région ont été « chanceux ».

Les pluies mélangées aux épisodes de grande chaleur expliquent en grande partie cette bonne saison. « Avec la température, on a pensé que les fruits auraient rapetissé, mais nos plants ont été assez solides pour prendre les grosses températures de 30 degrés qu'on a eues », a-t-il expliqué.

Frédérique Méthot, de la Ferme à Frédérique, soutient pour sa part que la saison 2015 n'a rien d'exceptionnel. Elle affirme qu'en raison de la pluie, les résultats sont moins bons qu'ils s'annonçaient en début d'année. « On en a encore beaucoup de fruits, mais ça va demander la collaboration de la température si on veut que ça se termine aussi bien que ça s'annonçait. »

La framboise des États-Unis

Les producteurs du Québec s'entendent pour dire que ce n'est pas la température qui leur fait le plus mal, mais l'omniprésence de la framboise américaine.

Plusieurs supermarchés québécois ont fait une bonne place à cette framboise au détriment des producteurs d'ici, ce qui a rendu le début de saison plus difficile.

« La framboise américaine, elle a sa place. On veut juste avoir notre place à nous pour pouvoir l'offrir aux gens. On veut pouvoir offrir nos fruits dans nos supermarchés », a affirmé Vincent Méthot.

Il y a environ 200 producteurs de framboises au Québec. La saison a commencé la semaine dernière et ne dure guère plus de trois semaines.

Plus d'articles

Commentaires