Dès la prochaine rentrée, les cégeps de Lévis-Lauzon et de Limoilou et leurs élèves parraineront chacun un étudiant provenant d'un camp de réfugiés.

Le projet, lancé en partenariat avec Entraide universitaire mondiale du Canada, est une première au niveau collégial.

Il visait à offrir aux cégépiens la possibilité d’agir face à la crise mondiale des réfugiés, souligne Christine Veilleux, professeure en anthropologie au Cégep de Limoilou.

« Le constat qu’on faisait chez nous et à Lévis-Lauzon, c’était que les étudiants se sentaient impuissants devant tout ce qui se passe sur la planète et trouvaient difficile de ne pas pouvoir mettre la main à la pâte », dit-elle.

Une quinzaine de cégépiens mobilisés pour la cause auront le mandat d’accompagner et de faciliter l’intégration du jeune réfugié qui étudiera dans leur collège dès le mois d’août. Les étudiants sont accompagnés dans le projet par une quinzaine de membres du personnel enseignant.

Collecte de fonds

Le Comité étudiant pour le Programme d'étudiants-réfugiés devait amasser au moins 17 000 $ pour subvenir aux besoins de l’étudiant réfugié durant 12 mois suivant son arrivée au pays.

Les dons, offres de résidences, nourriture à la cafétéria, ont dépassé les attentes, mentionne Émile Boutin, membre du Comité.

« On a dépassé 30 000 $ de fonds, ce qui va nous permettre probablement d’assurer la pérennité du projet pour les années suivantes. »

Un projet porteur

Le projet bénéficiera autant aux réfugiés qu’aux étudiants d’accueil, ajoute pour sa part Christine Veilleux.

Les élèves réfugiés seront soutenus financièrement, moralement et socialement de même que dans leur parcours scolaire, tandis que la communauté collégiale sera sensibilisée aux enjeux des réfugiés.

« C’est non seulement extraordinaire pour le réfugié qui va s’en venir et aussi pour l’effet transformateur pour les étudiants qui développement des compétences nouvelles », souligne Mme Veilleux.

Au cours des prochaines semaines, le Comité étudiant des cégeps recevra le profil de trois candidats venus principalement d’Afrique. La personne choisie intégrera un des programmes du collège à la session d'automne.

Les étudiants comptent accueillir des réfugiés francisés, motivés à poursuivre leurs études et à faire des efforts pour s’intégrer.

Entraide universitaire mondiale du Canada accueille depuis déjà depuis une quarantaine d’années des milliers d’étudiants réfugiés dans les campus universitaires canadiens.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards