Retour

Des jeunes réfugiés relèvent le Défi du Cap-Blanc 

Des dizaines de jeunes immigrants anciennement réfugiés ont gravi les centaines de marches du mythique escalier du Cap-Blanc vendredi matin.

Pour cette occasion, l'escalier a été transformé en véritable parcours du combattant, l'occasion d'en connaître plus sur la réalité des jeunes immigrants.

Nareen Mahmoud, une jeune réfugiée syrienne est arrivée au Canada, en mars 2017 après trois ans de démarches.

Elle a laissé derrière elle un pays ravagé par la guerre.

« Je suis arrivée, il y avait plein de neige, on allait au centre multiethnique de Québec et on est resté là-bas une semaine », explique la jeune réfugiée.

Étape par étape, elle s'est familiarisée avec le français, une langue qui lui était complètement étrangère. En deux mois, elle a appris la langue.

« Je ne comprenais rien! Je me disais, ma vie est finie! »

Aujourd'hui âgée de 17 ans, elle estime que tout est possible, un nouveau monde s'ouvre à elle.

« Je suis capable de rêver à des choses, comme étudier, tout est possible », lance-t-elle.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce que vous préférez à propos de l’automne selon votre signe





Rabais de la semaine