Retour

Des logements de Valcartier destinés aux réfugiés syriens

Le scénario d'héberger certains réfugiés syriens attendus à Québec sur la base de Valcartier semble se confirmer. Des militaires ont été informés qu'ils devront quitter le logement qu'ils occupent afin de laisser la place aux nouveaux arrivants, selon des informations obtenues par Radio-Canada.

Un ex-militaire, Jonathan Wade, raconte que des anciens frères d'armes qui habitent de petites chambres sur la base militaire ont été informés de la situation par leur supérieur.

« Ils ont reçu une directive disant que plusieurs des militaires qui habitent dans les logements de célibataires, les appartements sur la base, devront être relocalisés à la Citadelle de Québec pour faire place aux réfugiés syriens », affirme-t-il.

Aucune date de déménagement n'a été annoncée pour l'instant. Les Forces armées canadiennes refusent de confirmer ces informations.

Le ministère de la Défense nationale a confirmé au début du mois qu'il étudiait la possibilité d'accueillir les quelque 25 000 Syriens attendus au pays sur les bases militaires. Il existe une trentaine de sites comptant des logements militaires au pays, dont les bases de Valcartier et de Bagotville au Québec.

La Ville de Québec se prépare à recevoir entre 500 et 800 réfugiés syriens.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine