Retour

Des manifestants vêtus en superhéros défendent les CPE

Vêtus en superhéros, une centaine de parents et d'enfants ont manifesté dans le Vieux-Québec, dimanche, pour défendre les Centres de la petite enfance (CPE) du Québec qui sont touchés par des mesures de rigueur budgétaires.

« Il faut qu'on soit conscients de la différence fondamentale qu'il y a [entre un CPE et une garderie privée], explique la militante Catherine Dorion, porte-parole du regroupement Parents mobilisés pour les CPE. Un CPE [permet de développer] ton développement psychomoteur, social, ta capacité à te tenir debout. »

« Le gouvernement met un dollar dans les CPE et en sauve huit par la suite en problèmes sociaux qu'il n'aura pas à ramasser plus tard. Si tu le fais le fait avant trois ans, ça risque de ne jamais revenir », poursuit-t-elle.

Plusieurs parents ont crié haut et fort qu'une société qui valorise l'éducation devrait d'abord investir dans les services à la petite enfance.

« Les CPE sont non seulement menacés, ils sont en danger, dénonce Marie-Noëlle Béland, une mère impliquée dans la défense des CPQ. Il y a des reculs, on a clairement des pertes de services. »

Les parents prévoient d'autres actions au cours des prochains mois.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque